0 réaction
0
réagissez !

« Des aqueducs de la ville de Rome » de Frontin - traité sur le service des eaux à Rome

	
  1. Frontin : haut fonctionnaire modèle
    1. Une grande carrière sénatoriale
    2. Les intentions de l'ouvrage
  2. Les aqueducs
    1. Les aqueducs de Rome
    2. Aspect technique
  3. Les usages de l'eau
    1. Un service vital pour la ville
    2. La distribution
Résumé du commentaire de texte

Cet ouvrage est une oeuvre composée par frontin pendant sa curatelle de 97-98 : « des aqueducs de la ville de rome » constitue une sorte de mise au point sur le fonctionnement du service, et sur divers aspects techniques et juridiques du service des eaux. C'est une mise au point destinée d’abord à lui-même. Pour son traité, il s’aide des archives officielles mais aussi de son expérience de curateur. Toutefois les intentions de frontin sont peut-être moins anodines qu’il ne le dit, il met le doigt sur l’inconvénient de l’administration romaine : l’absence de spécialisation des hauts fonctionnaires. Et donc ces hauts fonctionnaires qui ne font que passer peuvent tomber sous l’influence de leurs subordonnées qui eux font toutes leurs carrières dans le même service. Or ici, les assistants du curateur des eaux sont des affranchis impériaux. On suppose que Nerva a chargé frontin de reprendre en main le service, d’abord par une lutte contre le pouvoir des affranchis impériaux. Il faut redonner aux sénateurs leurs vocations naturelles de charge au service de l’Etat. Ce traité est d’abord un rapport technique destiné à Nerva, mais il sera publié et donc aussi un ouvrage destiné au grand public pour justifier la reprise en main du service.

[...] La plupart des aqueducs de Rome datent de l’époque républicaine. A. Frontin : haut fonctionnaire modèle Une grande carrière sénatoriale On ne connaît de lui que sa carrière, on ne connaît pas ses origines. Mais on sait que c’est un sénateur qui fait une brillante carrière qui le mènera jusqu’au consulat en et en 100. Il a été légat de légion en Germanie, gouverneur de Bretagne et proconsul d’Asie et enfin curateur des eaux de Rome en 97 nommé par Nerva. [...]


[...] Selon Frontin, le débit théorique d’eau à Rome avoisine 1 million mètre cube. Il y a trois destinations principales : le palais impérial, les services publics (thermes, fontaines et bassins, camps ) et les particuliers (bien sûr les gens riches qui peuvent prétendre à l’eau courante). L’eau est un élément de différenciation sociale. Les pauvres vont s’approvisionner à la fontaine. Il existe un métier de porteur d’eau. Il y a 591 fontaines publiques à Rome. Frontin termine son traité par des aspects juridiques, tout branchement devait être sujet à l’approbation impériale et l’autorisation était personnelle et devait être renouvelée à chaque génération. [...]

Plus vendu(s) en histoire antique

Contre Eratosthène - Lysias: la tyrannie des Trente

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Fiche de lecture   |  16/11/2011   |  fr   |   .docx   |   5 pages

«I] La prise de pouvoir des Trente. a) Le gouvernement provisoire des Trente. b) Des mesures autoritaires. c) Un régime oligarchique. II] Une cruelle Tyrannie. a) La cupidité des oligarques. b) Une justice arbitraire. c) Le non respect des traditions funéraires.»

«La seconde révolution oligarchique d'Athènes intervient de 404 à 403 avant J.C, peu après la chute d'Athènes qui marque la fin de la guerre du Péloponnèse et le début de la domination de Sparte sur une grand partie de la Grèce. Comme en 411 lors de la première révolution oligarchique, la révolution...»

Les crises de la République romaine et la République en danger ou la dérive monarchique

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Cours   |  23/11/2011   |  fr   |   .doc   |   53 pages

«I/ Des effets socio-économiques ambivalents. 1.1. Gains territoriaux et ouverture commerciale. 1.2. Un remaniement de la société romaine. 1.3. Problème agraire, prolétarisation et esclavage. II/ Rome s'ouvre à l'hellénisme. 2.1. La civilisation hellénistique. 2.2. L'impérialisme accélère...»

«Dans l'histoire de Rome, peu d'époques sont aussi importantes, remplies d'événements et mal connues que les 10 ans qui vont de la première prise de Rome par Sylla à sa mort. Pour la première fois, ceux qui se proclament les héritiers des Gracques exercent la plénitude du pouvoir puis pour la...»

Derniers documents en histoire antique

La vie économique dans le monde romain 70 av. J.-C. - 73 ap. J.-C - C. Wolff, M-O...

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Fiche de lecture   |  15/12/2014   |  fr   |   .doc   |   13 pages

«I. Les caractères généraux de l'économie. II. Le rôle de l'Etat. III. La banque. IV. L'agriculture au Ier siècle. V. L'appropriation du sol par Rome. VI. Les systèmes d'exploitation des terres. VII. Les productions et leur répartition régionale. VIII. L'artisanat et les produits manufacturés. A....»

«Domination de l'agriculture, 1re activité de la population dans tout l'Empire. Fort développement du secteur tertiaire bien qu'il reste limité à quelques marchands, aux professions intellectuelles (professeurs, médecins) et aux métiers du spectacle. Des traits plus modernes avec la banque et les...»

La vie dans les cités de l'Orient romain, d'après Le monde romain 70 av. J.-C. - 73 ap. J.-C....

 Histoire & géographie   |  Histoire antique   |  Commentaire d'oeuvre   |  11/12/2014   |  fr   |   .doc   |   36 pages

«Dans l'Orient hellénophone, ni le Sénat romain, ni les empereurs n'ont cherché à freiner le processus d'urbanisation. De nombreuses cités sont créées et Rome a encouragé la diffusion du modèle civique de l'époque hellénistique qui reposait sur ces dernières. A l'époque romaine, la cité est restée...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire