0 réaction
0
réagissez !

CNUDCI- UNIDROIT- HCCH: objet, matières traitées, fonctionnement et instruments juridiques produits

I. Objets et matières traitées: des vocations très proches malgré des particularités certaines

II. Représentativité et fonctionnement des organisations: des structures proches

III. Une grande variété d'instruments adoptés, des méthodes de travail semblables
Résumé de l'exposé

La Commission des Nations Unies pour le Droit Commercial International (CNUDCI) est le principal organe juridique de l'ONU en ce qui concerne le droit commercial (création: 1966 par résolution 2205 de l'AG). L'Institut International pour l'Unification du Droit Privé (UNIDROIT) est une organisation intergouvernementale indépendante reposant sur un accord unilatéral crée en 1926. La Conférence de la Haye pour le DIP (HCCH), organisation mondiale dont le but est de promouvoir une coopération transfrontalière inter-étatique en matière civile et commerciale, est à la fois la plus ancienne de ces 3 organisations, puisqu'elle existe depuis 1893, et celle qui a le domaine d'activité le plus large.

[...] L'UNIDROIT se compose des états qui ont adhéré au statut, à savoir 63 pays également répartis sur les 5 continents.La conférence de la Haye regroupe elle 72 pays. Une différenciation doit être faite entre les membres de la conférence, ayant accepté son statut, et les états seulement parties à une convention (contractants non membres, environ 70, surtout des failed states ou des paradis fiscaux). La CNUDCI s'organise sur 3 niveaux, avec d'une part la CNUDCI elle-même, la Commission qui va adopter les textes législatifs élaborés par les groupes de travail et choisir de nouveaux thèmes à traiter, lors d'une session plénière annuelle. [...]


[...] La conférence de la Haye a élaboré, elle, une 50aine de conventions sur des sujets plus variés que les deux autres organisations. Même si elles ne sont pas toutes ratifiées, elles influencent certainement les systèmes juridiques des états, qu'ils en soient membres ou non. Les conventions les plus ratifiées sont celles sur l'accès à la justice, sur la reconnaissance des divorces, sur les obligations alimentaire, et sur enlèvement international d'enfants, donc sur des domaines plus larges que le celui du droit commercial international. [...]


[...] toujours dans un but pragmatiques, afin d'arriver à des instruments viables et concluants. Ainsi de nombreux thèmes ont été ajoutes au programme originel de la CNUDCI comme comme les marchés publiques, l'insolvabilité . Il faut noter que les objets d'UNIDROIT et de la HCCH sont plus larges que ceux de la CNUDCI. La première se concentre sur la mise en place de méthodes et d'instruments juridiques pour harmoniser le droit privé au sens large, avec des incursions dans le droit public, et pas seulement le droit commercial. [...]


[...] Mathilde Casa CNUDCI- UNIDROIT- HCCH objet, matières traitées, fonctionnement, instruments juridiques produits Objets et matières traitées: des vocations très proches malgré des particularités certaines. La Commission des Nations Unies pour le Droit Commercial International (CNUDCI) est le principal organe juridique de l'ONU en ce qui concerne le droit commercial (création: 1966 par résolution 2205 de l'AG). L'Institut International pour l'Unification du Droit Privé (UNIDROIT) est une organisation intergouvernementale indépendante reposant sur un accord unilatéral crée en 1926. La Conférence de la Haye pour le DIP (HCCH), organisation mondiale dont le but est de promouvoir une coopération transfrontalière inter-étatique en matière civile et commerciale, est à la fois la plus ancienne de ces 3 organisations, puisqu'elle existe depuis 1893, et celle qui a le domaine d'activité le plus large. [...]

...
Aperçu de l'exposé

Plus vendu(s) en droit international

Cours de droit international privé - Niveau Master 1

 Droit public & international   |  International   |  Cours   |  08/03/2011   |  fr   |   .doc   |   113 pages

«I) Partie I: théorie générale des conflits de lois. II) Partie II; théorie générale des conflits de juridiction.»

«Il existe d'autres ordres juridiques dans le monde que le droit français : relations nouées autour des structures étatiques (gouvernements). Il s'agit d'éviter la belligérance. Il y a aussi les particuliers qui sont concernés par les relations internationales, car ils ont la possibilité de franchir...»

La coutume en droit international public 2011

 Droit public & international   |  International   |  TD   |  22/04/2011   |  fr   |   .docx   |   6 pages

«I) La coutume, un processus doctrinal d'élaboration du droit. A. La théorie des éléments constitutifs de la coutume. B. Les critiques de la théorie. II) La coutume, une source formelle du droit autonome. A. Les particularismes dans la formation de la coutume. B. L'autonomisation de la co...»

«Dissertation : La formation de la coutume Le droit international public tel que nous le connaissons aujourd'hui est apparu récemment (milieu du 20e) et vise à régir les rapports entre les sujets de droit, c'est-à-dire en grande partie les Etats et de plus en plus les organisations...»

Derniers documents en droit international

Les actes normatifs - Les traités internationaux

 Droit public & international   |  International   |  Fiche   |  26/02/2015   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. La capacité de conclure. II. La procédure de conclusion.»

«Un traité international consiste, comme un contrat en deux ou plusieurs manifestations concordantes de volonté, qui émanent de deux ou de plusieurs sujets de droit international, qui créent des règles de droit en vertu de l'ordre juridique international. Ils se distinguent des instruments souples...»

Fiche Droit International Public : Les sujets

 Droit public & international   |  International   |  Cours   |  26/02/2015   |  fr   |   .doc   |   25 pages

«I. Les sources du droit international public. A. Les formations conventionnelles du droit international. B. La coutume et les autres sources du droit international. II. Sujet et régimes du Droit International. A. Formation et mutation de l'Etat. B. Les organisation internationales. C. Les...»

«Les sources matérielles : c'est la raison, l'objectif de la création d'une règle de droit. Ainsi les sources matérielles sont le contenu. Les sources formelles : c'est le cadre dans lequel les normes sont créées, la méthode utilisée l'on peut dire que c'est le contenant. Mode auxiliaire...»

Catégories
Déjà inscrit
S’inscrire