Informations sur l'auteur

étudiante
Niveau
Grand public
Etude suivie
droit civil
Ecole, université
sciences PO...

Informations sur le doc

Date de publication
04/04/2012
Date de mise à jour
04/04/2012
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
0 fois
Validé par
le comité Dacodoc.fr
0 réaction
0
réagissez !

CNUDCI- UNIDROIT- HCCH: objet, matières traitées, fonctionnement et instruments juridiques produits

I. Objets et matières traitées: des vocations très proches malgré des particularités certaines

II. Représentativité et fonctionnement des organisations: des structures proches

III. Une grande variété d'instruments adoptés, des méthodes de travail semblables

La Commission des Nations Unies pour le Droit Commercial International (cnudci) est le principal organe juridique de l'ONU en ce qui concerne le droit commercial (création: 1966 par résolution 2205 de l'AG). L'Institut International pour l'Unification du Droit Privé (unidroit) est une organisation intergouvernementale indépendante reposant sur un accord unilatéral crée en 1926. La Conférence de la Haye pour le DIP (hcch), organisation mondiale dont le but est de promouvoir une coopération transfrontalière inter-étatique en matière civile et commerciale, est à la fois la plus ancienne de ces 3 organisations, puisqu'elle existe depuis 1893, et celle qui a le domaine d'activité le plus large.

[...] L'UNIDROIT se compose des états qui ont adhéré au statut, à savoir 63 pays également répartis sur les 5 continents.La conférence de la Haye regroupe elle 72 pays. Une différenciation doit être faite entre les membres de la conférence, ayant accepté son statut, et les états seulement parties à une convention (contractants non membres, environ 70, surtout des failed states ou des paradis fiscaux). La CNUDCI s'organise sur 3 niveaux, avec d'une part la CNUDCI elle-même, la Commission qui va adopter les textes législatifs élaborés par les groupes de travail et choisir de nouveaux thèmes à traiter, lors d'une session plénière annuelle. [...]


[...] La conférence de la Haye a élaboré, elle, une 50aine de conventions sur des sujets plus variés que les deux autres organisations. Même si elles ne sont pas toutes ratifiées, elles influencent certainement les systèmes juridiques des états, qu'ils en soient membres ou non. Les conventions les plus ratifiées sont celles sur l'accès à la justice, sur la reconnaissance des divorces, sur les obligations alimentaire, et sur enlèvement international d'enfants, donc sur des domaines plus larges que le celui du droit commercial international. [...]


[...] toujours dans un but pragmatiques, afin d'arriver à des instruments viables et concluants. Ainsi de nombreux thèmes ont été ajoutes au programme originel de la CNUDCI comme comme les marchés publiques, l'insolvabilité . Il faut noter que les objets d'UNIDROIT et de la HCCH sont plus larges que ceux de la CNUDCI. La première se concentre sur la mise en place de méthodes et d'instruments juridiques pour harmoniser le droit privé au sens large, avec des incursions dans le droit public, et pas seulement le droit commercial. [...]


[...] Mathilde Casa CNUDCI- UNIDROIT- HCCH objet, matières traitées, fonctionnement, instruments juridiques produits Objets et matières traitées: des vocations très proches malgré des particularités certaines. La Commission des Nations Unies pour le Droit Commercial International (CNUDCI) est le principal organe juridique de l'ONU en ce qui concerne le droit commercial (création: 1966 par résolution 2205 de l'AG). L'Institut International pour l'Unification du Droit Privé (UNIDROIT) est une organisation intergouvernementale indépendante reposant sur un accord unilatéral crée en 1926. La Conférence de la Haye pour le DIP (HCCH), organisation mondiale dont le but est de promouvoir une coopération transfrontalière inter-étatique en matière civile et commerciale, est à la fois la plus ancienne de ces 3 organisations, puisqu'elle existe depuis 1893, et celle qui a le domaine d'activité le plus large. [...]

...

Plus vendu(s) en droit international

droit international public licence 3

 Droit public & international   |  International   |  Cours   |  03/02/2011   |  fr   |   .doc   |   84 pages

«Chapitre 1: L'Etat. Section 1: Définition. Paragraphe 1: Une population. Paragraphe 2: Un territoire. Paragraphe 3: Le gouvernement. Section 2: la Souveraineté. .....»

«Le basique pour le droit international. On y trouve les différents sujets du droit international comme l'Etat et les organisations internationales. Les compétences de chacun et aussi la place des personnes privées dans le droit international public.»

La Palestine est-elle un état ?

 Droit public & international   |  International   |  Dissertation   |  07/02/2012   |  fr   |   .docx   |   2 pages

«I. Peut-on parler d'un Etat ?. II. Que manque-t-il pour qu'il existe un Etat palestinien ?. III. Déclaration d'acceptation de la compétence de la CPI. IV.Quelle est la validité de cette déclaration de la Palestine ?.»

«La palestine a longtemps été rattachée à l'empire Ottoman dissout à l'issue de la seconde guerre mondiale. Les territoires ont alors été confiés aux puissances européennes victorieuses et le RU a hérité de la palestine avec le système des mandats. A l'issue de la seconde guerre mondiale, Israël...»

Derniers documents en droit international

Le devenir du traité de Rome : difficultés de ratification, révision et difficultés de mise en oeuvre

 Droit public & international   |  International   |  Cours   |  18/08/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. Difficultés de ratification. II. Révision. III. Graves difficultés de mise en oeuvre.»

«L'entrée en vigueur n'a lieu que si les Etats signataires ratifient (vote de loi de ratification généralement) A la fin des négociations (1998), 120 Etats ont signé, puis 139 en 2000 -> il fallait 60 ratifications pour l'entrée en vigueur, il y en a 66 en 2002 (« miracle diplomatique ») Le...»

Les conditions relatives aux infractions imputées en droit international : infractions...

 Droit public & international   |  International   |  Cours   |  18/08/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. Infractions « extraditionnelles ». A. Gravité des faits. B. Critère procédural relatif aux poursuites. II. Infractions obstacles à l' extradition. A. Les infractions politiques. B. Les infractions militaires.»

«Les faits incriminés constituent matériellement / psychologiquement une infraction au regard de chaque loi en présence OR il importe peu que les 2 législations donnent aux faits la même qualification juridique (!) On passe à une « clause générale » (avt: listes d' infraction communes OR pb : si...»

Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire