Informations sur l'auteur

étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences Po...

Informations sur le doc

Date de publication
27/03/2012
Date de mise à jour
27/03/2012
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
1 fois
Validé par
le comité Dacodoc.fr
1 réaction
5
réagissez !

Commentaire du discours de Mitterrand à la Baule

I. Le discours de la Baule: la remise en cause d'une constante dans la politique africaine de la France
A. Un discours faisant de la défense des principes démocratiques une nouvelle priorité
B. Un appel à respecter les droits des peuples et les droits de l'homme en Afrique
C. Le maintien d'un colonialisme dénoncé par Mitterrand

II. Le discours de la Baule: une rupture légitimant la démocratie pluraliste au détriment du monolithisme
A. La prise de position de Mitterrand marque un tournant en faveur de la démocratisation des Etats africains
B. Des conditions à respecter si les Etats africains veulent bénéficier de l'assitance française et du droit d'ingérence

III. La portée du discours de la Baule
A. Un discours d'arbitre dans le but de légitimer la lutte pour la démocratie
B. L'efficacité du discours de La Baule quant à la conversion au "pluralisme"
C. Les limites du discours de la Baule






A l’occasion de la seizième Conférence des Chefs d'État de France et d’Afrique à La baule le 20 juin 1990, le Président François mitterrand prononce un discours qui va renouveler le cadre des relations franco-africaines. Jeune ministre de la France d'Outre-mer, mitterrand avait déjà montré son intérêt pour l'Afrique. On note que sous la IVème République, il noue beaucoup de contacts humains avec les futurs dirigeants africains, dont Félix Houphouet-Boigny, si bien que le président gabonais de l'époque Omar Bongo l’avait surnommé en 1994 « mitterrand l’Africain ». Rappelons que le chef de l’État a prononcé ce discours dans un contexte historique qu’on ne peut oublier : l’année précédente, le mur de Berlin était tombé et la fin du régime soviétique avait amené la fin de la guerre froide, ce qui va amener Jacques Pelletier à affirmer en janvier 1990 que l'Afrique ne saurait rester à l'écart du grand souffle de liberté que l'on a vu triompher à l'Est. Cette prise de position d'un membre du gouvernement français était une prémisse du discours de la baule et annonçait déjà une évolution dans la politique de coopération de la France avec les pays africains francophones. Avec ce discours, François mitterrand a fait franchir à l’Afrique noire une étape significative de son évolution politique.
On pourra alors se demander en quoi le discours de la baule constitue une rupture en faveur de la démocratisation et de la légitimation des droits de l'homme et des peuples dans les Etats d'Afrique.

[...] Cette dénonciation que fait Mitterrand du traitement des droits de l'homme en Afrique va être régulièrement faite à certains pays tels que le Gabon, la Côte d'Ivoire, le Tchad, lorsqu'une ethnie va confisquer le pouvoir comme se fut le cas au Burundi et au Rwanda, ou dans l'utilisation de la peine de mort. On peut noter que cette dénonciation vient appuyer l'action que n'ont cessé de mener certaines ONG, dont le rôle actif et influent est affirmé par Mitterrand dans le discours. [...]


[...] Un discours cependant contradictoire encourageant implicitement à suivre la voie démocratique dans la construction des nouveaux Etats africains A. Une incitation à suivre l'exemple de la France, dans la construction de régimes démocratiques sur le modèle occidental Après avoir rappelé dans son discours qu’il considérait le développement comme " un élément indissociable des progrès de la démocratie Lorsque je dis démocratie, lorsque je trace un chemin, lorsque je dis que c'est la seule façon de parvenir à un état d'équilibre au moment où apparaît la nécessité d'une plus grande liberté . [...]


[...] Suppose qu'il y a certains modèles et de voies de développement que Mitterrand et le gouvernement français condamnent et combattent. Suppose également que les Etats africains seront jugés et surveillés dans le choix qu'ils feront de mener la construction de leur pays, à travers la vision occidentale de la France. On peut penser qu'une fausse liberté est donnée aux Etats africains qui bénéficieront de l'amitié française selon le choix qu'ils feront en matière de voie à prendre pour mener à la construction de ces nouveaux Etats. [...]


[...] Le discours de la Baule: la remise en cause d'une constante dans la politique africaine de la France A. Un discours faisant de la défense des principes démocratiques une nouvelle priorité Le discours de La Baule semble avoir marqué une évolution dans la personnalisation des rapports qui fondent la politique de coopération de la France avec l'Afrique. En effet, les diverses interventions militaires françaises en Afrique et les promesses de soutien diplomatique apportées par la France à ces Etats avaient toujours été exprimées à travers une personnalisation des rapports entre dirigeants français et africains. [...]


[...] De plus, Mitterrand s'engage aussi dans le combat contre la violence d'État sur l'individu et contre l'exclusion des populations de la vie politique et sociale. C'est dans ce sens qu'on peut comprendre sa déclaration ligne 7 à 12: Ce plus de liberté, ce ne sont pas simplement les Etats qui peuvent le faire, ce sont les citoyens: il faut donc prendre leur avis; et ce ne sont pas simplement les puissances publiques qui peuvent agir, ce sont aussi les organisations non gouvernementales qui souvent connaissent mieux le terrain, qui en épousent les difficultés, qui savent comment panser les plaies Venant à la suite de combat de ces ONG et des forces démocratiques en Afrique noire francophone, le discours de la Baule se présente comme une opération de récupération et de crédibilisation au profit du président Mitterrand qui change la logique de personnalisation par une nouvelle logique qui semble substituer le couple dirigeants français-peuples africains à celui de dirigeants français- dirigeants africains. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

In memoriam - Professeur Joseph Ki-Zerbo: 'Identités/Identité pour l'Afrique'.

 Politique & international   |  Relations internationales   |  Fiche   |  24/02/2009   |  fr   |   .pdf   |   5 pages

«Document: In memoriam - Professeur Joseph Ki-Zerbo: 'Identités/Identité pour l'Afrique'. Article de 31 pages rédigé par un consultant...»

Plus vendu(s) en sciences politiques

La responsabilité du président de la République sous la Vème république

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Dissertation   |  19/03/2012   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«I. L'irresponsabilité politique du président de la République. A. Le principe d'irresponsabilité posé par l'article 67 de la constitution. B. L'exception pour manquement grave. II. Une responsabilité politique devant le peuple français. A. La sanction électorale. B. Lae plébscite référ...»

«La Vème République a toujours accordé un rôle central au chef de l'État, le plaçant, plus qu'aucune autre constitution ne l'avait jamais fait, au coeur même de l'organisation institutionnelle, et de telle sorte qu'on évoque souvent à son égard l'idée d'une clé de voûte des institutions. Cette idée...»

La loi du 15 mars 2004 sur les signes religieux à l'école, ou la redéfinition du principe de laïcité

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Fiche   |  04/02/2011   |  fr   |   .pdf   |   3 pages

«I. Aux origines de la loi, la nécessité pour le modèle français de laïcité de répondre à de nouveaux enjeux. 1) Depuis les années 1980, un débat sur la laïcité à la française. 2) Le rapport de la Commission Stasi. II. La loi sur la laïcité à l'école : la volonté de faire acte de pédagogie...»

«Depuis plus d'un siècle, République et école se sont construites ensemble. Or, la laïcité est un élément essentiel du pacte républicain français, et c'est entre autre par l'école que la laïcité a conquis la France (Loi Ferry, 1882). Il n'est donc pas surprenant que les débats autour de la...»

Concours Dacodoc !

Grâce à Dacodoc, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire