0 réaction
0
réagissez !

Contribution à la critique de l’économie politique de Karl Marx

	
  1. La base réelle du devenir des hommes est constituée par la structure économique dans laquelle ils vivent et produisent
  2. ''À un certain degré de développement, les forces productives matérielles de la société entrent en collision avec les rapports de production existants...''
  3. Le développement des forces productives est écrit à l'avance le destin des hommes
  4. Marx oppose une périodisation progressiste et matérialiste aux étapes définies par la philosophie idéaliste de l'histoire
Résumé du commentaire de texte

Cet avant-propos à la critique de l’Economie politique présente un résumé de cette théorie nouvelle selon laquelle le matérialisme historique est une philosophie de l’histoire. Il existe une conception matérialiste qui comprend le passé, le présent et l’avenir des sociétés en fonction de leur réalité empirique, et qui exprime le point de vue de la classe ouvrière. marx rompt avec sa période philosophique. Il expose une conception de l'histoire montrant qu'une société est poussée au changement par les contradictions qui la traversent.

[...] En conclusion Marx oppose une périodisation progressiste et matérialiste aux étapes définies par la philosophie idéaliste de l’histoire : ainsi le mode de production asiatique est caractérisé par la subordination de tous les travailleurs à l’Etat, c'est-à-dire à une classe bureaucratique comme celle des mandarins. Le mode de production antique est caractérisé par la subordination de l’esclave à l’homme libre. Le mode de production féodal voit la subordination du serf au noble propriétaire terrien et le mode bourgeois marqué par la subordination du salarié au bourgeois, propriétaire des moyens de production. [...]


[...] Cela expliquerait la lutte des classes : d’une part le développement des forces productives et d’autre part la résistance opposée par les rapports de production anciens représentés par les classes au pouvoir, la féodalité à l’âge classique et la bourgeoisie à l’âge moderne. De plus, dans le développement des forces productives est écrit à l’avance le destin des hommes : jamais des rapports supérieurs de production ne se mettent en place, avant que les conditions matérielles de leur existence se soient éclos dans le sien même de la vieille société. C’est pourquoi l’humanité ne se pose jamais que des problèmes qu’elle peut résoudre L’issue étant fixée, le seul problème qui reste entre les mains des agents historiques individuels est celui de l’échéance. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Karl Marx

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Fiche   |  15/06/2008   |  fr   |   .doc   |   7 pages

«Karl Marx»

Karl Marx (1818-1883): la dynamique des classes sociales dans le processus économique

 Philosophie & littérature   |  Philosophie politique   |  Dissertation   |  22/11/2011   |  fr   |   .docx   |   7 pages

«I. Les fondements: une critique de la vision optimiste de la division du travail de Smith. II. Le concept de plus-value. III. Le concept de mode de production. IV. Le concept de lutte des classes. V. Actualités et prolongements.»

«Karl Marx est né à Trèves en Allemagne en 1818. Etudiant en droit et en philosophie à Bonn puis à Berlin, il obtient son doctorat en 1841. Il se tourne très vite vers le journalisme et collabore dans diverses revues, dont la Gazette Rhénane et Les anales Franco-allemandes. Ses prises de position...»

Plus vendu(s) en philosophie politique

Hobbes - le Léviathan: analyse des chapitres 11 à 16

 Philosophie & littérature   |  Philosophie politique   |  Fiche de lecture   |  07/10/2011   |  fr   |   .docx   |   15 pages

«I Chapitre 11 : sur la variété des moeurs. II Chapitre 13 : De la condition naturelle des hommes en ce qui concerne leur félicité et leur misère. III Chapitre 14 au Chapitre 16 : consacrés à cette déduction rationnelle de ces lois de natures, sur le droit de s'auto conserver.»

«Le Léviathan est un texte écrit par Hobbes en 1951, peu après que l'Angleterre ait coupé la tête de son roi (1649), dans un contexte très agité autant politiquement que du point de vue de la religion. Au moment de la parution du Léviathan, Cromwell est à la tête de l'Angleterre, ce contexte est...»

Théorie de la justice - John Rawls

 Philosophie & littérature   |  Philosophie politique   |  Fiche de lecture   |  30/07/2013   |  fr   |   .doc   |   20 pages

«I. Le rôle de la justice. II. Les principes de la justice. III. La liberté égale pour tous. IV. La répartition. V. Devoir et obligation. VI. Le bien comme rationalité. VII. Le sens de la justice. VIII. La justice comme bien.»

«John Rawls est un philosophe contemporain (1921-2002). Son oeuvre majeure, A theory of justice, est le fruit de 11 années de recherches. Rawls élabore sa théorie durant une période marquée par la guerre du Viêt Nam et la lutte pour les droits civiques, où les États-Unis sont traversés par de...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire