1 réaction
5
réagissez !

Cours d'économie d'entreprise

Résumé de la fiche

Document: cours d'économie d'entreprise de 94 pages. cours d'économie d'entreprise de très bon niveau

Plan:
CHAPITRE 1 ? DÉFINITION ET DIVERSITÉ DES ENTREPRISES
CHAPITRE 2 ? l'ENVIRONNEMENT DES ENTREPRISES
CHAPITRE 3 ? L'ORGANISATION DES ENTREPRISES
CHAPITRE 4 ? LES GRANDES FONCTIONS DE L'entreprise
CHAPITRE 5 ? LA STRATÉGIE D'entreprise

[...] Ainsi, Siemens et IBM produisent ensemble des composants électroniques communs qui entrent dans les équipements informatiques commercialisés séparément par les deux entreprises, de même que Peugeot, Renault et Volvo produisent un moteur V 6 commun utilisé dans leurs modèles haut de gamme respectifs. -les alliances additives, enfin, associent des entreprises qui développent, produisent et commercialisent un produit commun. Contrairement aux alliances complémentaires, les compétences et contributions des entreprises sont de nature similaire et l'objectif recherché est un objectif de taille. C'est un seul et même produit, commun à tous les alliés, qui est mis sur le marché. Ainsi, le supersonique Concorde a-t-il été développé, produit et commercialisé par sud aviation et British Aircraft corporation. [...]


[...] En quinze ans, une grande entreprise verrière s'est transformée en grande entreprise alimentaire. d-La croissance conglomérale : une diversification totale Un conglomérat est une entreprise, le plus souvent un groupe de sociétés, réunissant un ensemble d'activités dont certaines n’ont entre elles aucun lien de nature technique ou commerciale ; leur seul point commun est d'appartenir à un même propriétaire. Exemples de conglomérats : Samsung, Hyundaï, Daewoo, Yamaha, Honda, Hitachi . La tendance actuelle des grands groupes diversifiés est plutôt à l'abandon des lignes de produits qui n’ont pas une position forte sur le marché et au recentrage sur le métier de base pour renforcer sa position. [...]


[...] Les augmentations de capital par apport en numéraire représentent la principale source de financement par capitaux propres externes. L’entreprise accroît ses moyens financiers en vendant des actions à des investisseurs connus ou non d’elle (actionnaires actuels, grand public, établissements financiers, etc.). Au bilan, le poste capital social va augmenter ainsi que les disponibilités. Cet apport va donc renforcer le fonds de roulement, puisque les capitaux permanents voient leur importance croître tandis que les immobilisations sont inchangées. Cette opération est relativement peu fréquente dans la vie des entreprises. [...]


[...] Une stratégie de focalisation peut aboutir à la création d'un avantage concurrentiel si : -la présence sur un segment permet de mieux répondre à la demande en termes de prix ou de différenciation -l'avantage de la focalisation est supérieur à celui qu'aurait permis une présence sur plusieurs segments -les coûts supportés sont inférieurs à ceux engendrés par une non focalisation (Voir document complément chapitre Section 3-Les orientations stratégiques En matière de stratégie plusieurs orientations peuvent être engagées par l'entreprise. Ces orientations peuvent être combinées les unes avec les autres. [...]


[...] La différenciation ainsi créée permet à l'entreprise d'échapper à une concurrence directe par les prix, et donc par les coûts, en rendant son offre difficilement comparable à celle de ses rivaux -La différenciation dans la théorie économique L’analyse économique est marquée par la référence au modèle de la concurrence pure et parfaite. Or, l'une des hypothèses fondamentales de ce modèle est celle de l'homogénéité des produits échangés sur un marché. Cette hypothèse rend bien évidemment impossible toute prise en compte des stratégies de différenciation. L'observation du comportement réel des entreprises en concurrence sur un secteur a conduit depuis longtemps les économistes à remettre en cause l'une ou l'autre des hypothèses du modèle de la concurrence pure et parfaite. [...]

...
Aperçu de la fiche

Ces documents peuvent vous intéresser

Introduction à l'économie politique : définitions, classifications et courants économiques

 Économie & marchés   |  Politique économique   |  Cours   |  07/01/2012   |  fr   |   .doc   |   30 pages

«CHAPITRE 1 : LES THEORIES DE LA CROISSANCE. SECTION 1 : LES DETERMINANTS DE LA CROISSANCE$. SECTION II : LES THEORIES DES CRISES ET DES CYCLES. CHAPITRE 2 : L'ANALYSE KEYNESIENNE DES QUANTITES GLOBALES. SECTION 1 : LES INSTRUMENTS DE L'ANALYSE KEYNESIENNE. Section II : Les politiques économiques...»

«La question ici est de savoir quelle est la nature du bien et du service échangée sur un marché. Cela amène à la question de l'homogénéité ou l'hétérogénéité. Idée d'homogénéité qui se réfère au concept d'uniformité, d'identité et met en jeu la notion d'indifférence. Lorsqu'un bien est homogène...»

Economie de la mondialisation et finances internationales

 Économie & marchés   |  Économie internationale   |  Cours   |  30/03/2012   |  fr   |   .doc   |   33 pages

«I. Le concept de mondialisation dans l'histoire de la pensée économique. A. La mondialisation refusée : du mercantiliste à List. B. La mondialisation stigmatisée de Marx aux néo-marxistex (la mondialisation acceptée). C. La mondialisation incomprise de Ricardo aux néoclassiques. D. La...»

«Il faut justifier de commencer un cours économique international en s'appuyant sur l'histoire des idées économiques. On peut imaginer que les individus font l'histoire. On peut imaginer que ce sont les structures et c'est la conception marxiste pour qui les formes des droits de propriété et l'état...»

Plus vendu(s) en économie générale

L'économie d'entreprise

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Cours   |  12/06/2014   |  fr   |   .doc   |   6 pages

«I. Les interactions avec l'environnement. II. Les modèles d'organisation du travail. III. Analyse de l'environnement global.»

«Entreprise : Selon INSEE, une entreprise est une unité légale, personne physique ou morale qui jouit d'une autonomie de décision et qui est organisé afin de proposer sur un marché des biens et des services marchands. => Il doit y avoir production des biens et des services (transactions). Est-ce...»

L'insertion des jeunes, une considération rituelle et temporelle

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Mémoire   |  02/02/2010   |  fr   |   .pdf   |   216 pages

«Document: Mémoire de Sociologie: L'insertion des jeunes, une considération rituelle et temporelle (216 pages) Extrait: Penser l'insertion des jeunes a toujours soulevé les théories du rite pour l'accoler à la fonction du travail. Mais le travail n'est « plus le rite...»

Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire