0 réaction
0
réagissez !

Déclaration d'investiture de Pierre Mendès France, 17 juin 1954

	
  1. Un discours révélateur du fonctionnement de la IVe République
    1. Le respect des principes antérieurs
    2. La mise en avant de nouveaux concepts
  2. La politique extérieure
    1. Une arrivée au pouvoir dans un contexte particulier : la guerre d'Indochine
    2. Les raisons et les conditions de la paix
  3. La politique intérieure
    1. La place de la France en Europe
    2. Essor économique et social
    3. L'unité nationale
Résumé du commentaire de texte

pierre mendès france exerce l'autorité de l'État quelques semaines en 1938 sous l'égide de Léon Blum, puis de 1939 à 1945 dans la mouvance de Charles de Gaulle, dans la Résistance, pendant la Seconde Guerre mondiale. Notre texte est donc la déclaration d'investiture de ce dernier du 17 juin 1954, c'est-à-dire la présentation de son programme. Ce document est une source de nature politique et diplomatique. Le président de la République René Coty l'a choisi comme président du conseil, il doit maintenant passer devant l'Assemblée nationale qui doit prendre la décision de l'investir ou non.

Lorsqu'il monte à la Tribune de l'Assemblée nationale ce 17 juin 1954 pour faire sa déclaration d'investiture, chacun a encore en mémoire sa première tentative d'investiture, datant de l'année précédente. Il avait alors prononcé un vaste discours lançant un programme sur tous les secteurs de l'action gouvernementale et proposant de profondes réformes. À première vue, rien ne prédispose cet homme à jouer un rôle décisif.

À l'inverse de sa première tentative, il se contente d'une déclaration d'à peine 20 minutes au cours de laquelle il transmet un message bref et fort, basé essentiellement sur la question indochinoise et son issue politique et diplomatique. pierre mendès france veut imposer un style différent, symbolisé par une formule : « gouverner, c'est choisir »

On peut alors se demander quelles sont les aspirations de pierre mendès france à travers ce discours.

[...] En effet, la guerre d'Indochine est une guerre de militaires de carrière et la défaite est ressentie durement par ses hommes. Même si la paix est nécessaire et l'opinion publique favorable et soulagée par une fin possible à cette guerre, PMF veut montrer que les soldats se sont battus avec force et courage visible à la ligne 23 . et enfin la valeur et l’héroïsme de nos soldats qui sont l’élément essentiel sur lequel la France compte avant tout ; je le dis bien haut en leur rendant un hommage solennel par l’évocation de la gloire douloureuse de Diên Biên Phu et de tant de sacrifices consentis dans d’obscurs comme dans d’illustres combats Il annonce donc dans son discours d'investiture que les négociations sont ouvertes à Genève à la ligne 17 : Une négociation est engagée à Genève, en liaison avec nos alliés et avec les Etats associés et qu'elles doivent aboutir dans un délai de 4 semaines nous sommes aujourd'hui le 17 juin. [...]


[...] Ainsi, le 30 août 1954, dans une atmosphère survoltée, PMF laisse le Parlement voter, sans engager sa responsabilité. La CED est rejetée, les démocrates chrétiens du MRP l'accuseront d'avoir trahi la cause européenne et ne pardonneront jamais au Président du conseil le crime du 30 aout Essor économique et social La relative modestie du discours mendésiste en cette occasion peut surprendre dans la mesure où, depuis une vingtaine d’années déjà, il a fait de l’économie son principal domaine d’intervention. Deux facteurs expliquent cependant un tel paradoxe. [...]


[...] Ce qui est visible à la ligne 4 Depuis quelques années déjà, une paix de compromis, une paix négociée, avec l'adversaire me semblait commandée par les faits, tandis qu'elle commandait à son tour la remise en ordre de nos finances, le redressement de notre économie et son expansion et à la ligne 11 c'est parce que je voulais une paix meilleure que je la voulais plus tôt, quand nous disposions de plus d'atouts Dans les faits il est seul depuis 1950 à dire publiquement que l'engagement militaire en Indochine n'est pas tenable. A l'origine sa position n'est nullement celle du mouvement Tiers mondialiste (extrême gauche, indpdce peuples colonisés). En économiste rigoureux, dès les débuts des années 50 il fait l'analyse qu'un pays tel que la France, très affaiblie par la guerre n'a pas les moyens en l'Indochine une présence suffisamment forte pour être respectée. [...]


[...] Pour cela, il souhaite accroitre son propre pouvoir afin d'avoir les moyens de mettre en place de nouvelles réformes. Ce qui est tout d'abord visible à la ligne 47 les propositions seront détaillées qui vous seront alors soumises constitueront la base d'un nouveau contrat en vertu duquel mon gouvernement disposera des pouvoirs nécessaires pour réalises ses objectifs économiques dans un minimum de temps Il annonce clairement qu'il utilisa tout ce que lui permet la constitution afin de mener à bien son action comme on peut me voir ligne 83 Le choix des ministres en vertu de la Constitution, appartient au président du conseil investi et à lui seul. [...]


[...] Il entend ainsi établir une unité nationale réelle. Conclusion Pour conclure, on peut donc dire qu'à travers ce discours PMF cherche à convaincre l'Assemblée nationale de le confirmer dans le poste de Président du Conseil. Pour cela, il aborde dans notre extrait les trois grandes questions qui bouleversent la France à ce moment-là (la guerre d'Indochine, l'économie, et le problème de ma ratification de la CED), et leur propose des solutions. Mais il ne s'arrête pas là, il propose un véritable contrat de gouvernement avec l'assemblée, afin que celle-ci lui en accorde plus de confiance et de pouvoir, en échange de quoi il promet de démissionner en cas d'échec. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

L'échec de la Quatrième République (1954 ? 1958)

 Histoire & géographie   |  Histoire contemporaine   |  Fiche   |  30/12/2008   |  fr   |   .odt   |   4 pages

«Document: L'échec de la Quatrième République (1954 ? 1958), cours d'histoire de 8 pages Extrait: Cette deuxième période coïncide avec le mandat de René Coty. Vincent Auriol, premier Président de la 4ème République, termine son mandat fin 1953. 17 décembre 1953 : Congrès pour...»

Déclaration d'investiture de Pierre Mendès France, 17 juin 1954

 Histoire & géographie   |  Histoire contemporaine   |  Discours   |  26/02/2012   |  fr   |   .doc   |   5 pages

«I. Mendès France face aux députés : la méthode PMF. II. Un programme de paix pour une France moderne. III. Prendre les moyens de liquider les conflits.»

«Né en 1907, PMF est originaire de la petite bourgeoisie juive laïque et dreyfusarde. Le plus jeune en tout : le plus jeune avocat de France (1926), le plus jeune docteur en droit de France (1928), le plus jeune député à 25 ans (1932). Sa thèse sur l'oeuvre financière du gouvernement Poincaré. «...»

Plus vendu(s) en histoire contemporaine

La NEP, Nouvelle Economie Politique

 Histoire & géographie   |  Histoire contemporaine   |  Fiche   |  13/07/2009   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«Document: La NEP, Nouvelle Economie Politique, fiche de 7 pages issue de l'ouvrage de Berstein et Milza : Histoire du XXème siècle, Tome 1 Extrait: - décret sur la terre : partage des domaines des grands proprios par les paysans MAIS manque de moyens : faiblesse production...»

FICHE DE LECTURE : LE BONHEUR DES DAMES DE ZOLA

 Histoire & géographie   |  Histoire contemporaine   |  Fiche de lecture   |  18/03/2011   |  fr   |   .docx   |   6 pages

«I) "Le Bonheur des Dames" : le temple du capitalisme. A. Octave Mouret, un entrepreneur modèle ambitieux. B. Les différentes formes de la concurrence et ses conséquences. II) La séduction, le moteur du magasin. A. L'apparition du marketing. B. Une machine à séduire les femmes. III) Un témoignage de...»

«Réalisée dans le cadre d'un cours d'analyse économique et historique des sociétés contemporaines (CPGE ECE), cette fiche de lecture a pour but de dégager les aspects économiques et sociaux du Bonheur des Dames d'Emile Zola qui peuvent par la suite être réutilisés en guise d'exemple dans des devoirs...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire