0 réaction
0
réagissez !

Les différents types de fautes

I. Les fautes retenues en cas de causalité directe
A. La faute simple
B. La violation manifestement délibéré

II. Les fautes en cas de causalité indirecte
A. La violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou règlement
B. La faute caractérisée exposant autrui à un risque d'une particulière gravité que l'auteur ne peut ignorer
Résumé de la fiche

Ces différents types de fautes vont résulter de l’étude de la causalité.

C’est la faute d’imprudence, de négligence, un manquement à une obligation de prudence ou sécurité, imposé par la loi ou règlement. Elle se caractérise soit une omission ou commission (fait de méconnaitre : commission). On peut se contenter d’une obligation générale de sécurité, comme le Code de la route (obligation de sécurité du véhicule, resté maitre du véhicule).

[...] Des enfants jouent dans la salle, une bascule par la fenêtre et tombe. De par sa présence, les enfants pensant être surveillés, il aurait dû les interdire de jouer. Dans le domaine médical, le 13 février 2007, deux arrêts sur la responsabilité pénale médicale. Premier arrêt : Martine est médecin urgentiste, elle est d’astreinte. Elle décide de passer la nuit chez une personne. Au cours de la nuit on cherche à l’appeler mais rupture de réseau, donc retard dans le diagnostic : il y a alors ici une causalité indirecte. [...]


[...] Les différents types de fautes Ces différents types de fautes vont résulter de l’étude de la causalité. A. Les fautes retenues en cas de causalité directe Deux types de fautes retenues: La faute simple C’est la faute d’imprudence, de négligence, un manquement à une obligation de prudence ou sécurité, imposé par la loi ou règlement. Elle se caractérise soit une omission ou commission (fait de méconnaitre : commission). On peut se contenter d’une obligation générale de sécurité, comme le code de la route (obligation de sécurité du véhicule, resté maitre du véhicule). [...]


[...] Désormais l’appréciation de la faute est subjective, avec la formation que l’auteur ne peut ignorer, pour être fautif, on n’apprécie pas la faute en fonction du critère du bon père de famille. Arrêt de la Chambre criminelle du 31 octobre 2006 : un chef d’entreprise qui ne s’assure pas que ses salariés sur un chantier portent bien leurs casques. Certains refusent de porter le casque. Partant de ces considérations, le chef est alors l’auteur indirect : appréciation subjective de la faute. Hypothèse du scooter des mers : location du scooter et l’individu va rentrer dans un nageur au bord de la mer. Le loueur est ici la cause indirecte. [...]

...
Aperçu de la fiche

Plus vendu(s) en droit pénal

La définition des sciences criminelles

 Droit privé & contrat   |  Pénal   |  TD   |  23/11/2012   |  fr   |   .doc   |   5 pages

«I. Les sciences interprétatives du fait délinquant. II. La matière principale des sciences criminelles interprétatives : la criminologie. A. Les approches constitutives de la criminologie. B. Les branches de la criminologie. III. Les sciences complémentaires de la criminologie. A. La pénologie. B....»

«Etablir et commenter un schéma représentant les sciences criminelles interprétatives dans leurs diverses branches. Le faire figurer en fin d'introduction. Dans la seconde moitié du 19ème siècle, une nouvelle approche de la délinquance apparaît. Désormais on étudie la délinquance comme un fait...»

Cas pratique de révision sur l'ensemble des notions de pénal spécial

 Droit privé & contrat   |  Pénal   |  Étude de cas   |  06/03/2011   |  fr   |   .docx   |   8 pages

«Cas n 1 - test : Un conte de fées.. I- La tentative d'homicide.. II- La complicité d'homicide.. III- La non assistance à personne en danger.. IV- La violation de l'interdiction de chasser à moins de 150 mètres de la zone. d'habitation. V- La dégradation/détérioration de bien privé.. Cas n 2 -...»

«cas pratique de révision de l'ensemble des notions de droit pénal spécial....»

Derniers documents en droit pénal

Commentaire d'arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation du 2 juillet 1998 : crime...

 Droit privé & contrat   |  Pénal   |  Commentaire d'arrêt   |  06/10/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. Définition de l'élément matériel constitutif de l'empoisonnement et conséquence de l'aléa. A. La définition de l'élément matériel. B. La conséquence de l'aléa sur l'élément matériel. II. Une innovation critiquable concernant l'élément moral constitutif de l'infraction. A. Nouvel apport de la...»

«Cette décision de la Chambre criminelle de la Cour de cassation redéfinit le crime d'empoisonnement, et par là qualifie la transmission volontaire du Sida non plus d'empoisonnement, mais de délit d'administration de substances nuisibles. M.X, conscient d'être porteur du virus du Sida, maladie...»

Arrêt du 9 mars 2010 de la chambre criminelle de la Cour de cassation : La responsabilité pénale...

 Droit privé & contrat   |  Pénal   |  Commentaire d'arrêt   |  06/10/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. Consécration d'un nouveau moyen de mise en jeu de la responsabilité pénale des personnes morales.. A. Indifférence de la détermination de l'organe ou du représentant auteur de l'infraction matériel :. B. Indifférence de la condamnation préalable de l'organe ou du représentant. II. Consécration...»

«Malgré l'absence de solution de principe dégagée par la chambre criminelle cet arrêt du 9 mars 2010, publié au bulletin criminel, marque une évolution intéressante dans les conditions de mise en oeuvre de la responsabilité hospitalière. En l'espèce Valérie X est décédée à l'hôpital Saint-Roch,...»

Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire