0 réaction
0
réagissez !

Les différents types de société

	
  1. Sociétés commerciales/sociétés civiles
    1. Les sociétés commerciales
    2. Les sociétés civiles
    3. Les sociétés soumises à des textes particuliers
  2. Sociétés de personnes/sociétés de capitaux
  3. Les différents types de responsabilité
Résumé de la fiche

Il existe 2 formes d’entreprises :
- Entreprise personne physique : l’entreprise individuelle. Elle n’a pas de Personnalité juridique propre, l’entreprise se confond avec son propriétaire, personne physique. L’exploitant individuel est le chef d’entreprise (dirigeant) et l’unique propriétaire. Sa responsabilité à l’égard des dettes est illimitée.
- Entreprise personne morale : les sociétés. Elles sont composées de un (par exception) à plusieurs associés, personne physique ou personne morale. Le(s) gérant(s) et les propriétaires peuvent être différents. Suivant le type de société, la responsabilité à l’égard des dettes peut être limitée aux apports, ou illimitée.

[...] Cet associé pourra ensuite se retourner contre les autres associés à hauteur de leur participation au capital de la société. Responsabilité indéfinie et conjointe (sociétés civiles) : - Indéfinie : les associés sont responsables dans la mesure où si la société est défaillante à la suite d’une mise en demeure (par acte huissier ou LRAR) infructueuse (15 jours), les créanciers pourront s’adresser directement aux associés qui paieront avec leur propre patrimoine. - Conjointe : après mise en demeure infructueuse, le créancier devra s’adresser à tous les associés proportionnellement à leur part dans le capital. [...]


[...] Il existe des conséquences fiscales lourdes. B. Les sociétés civiles Elles ont pour objet la réalisation d’actes civils : Sont civiles : les activités agricoles, les activités extractives, les activités immobilières, les activités intellectuelles, les activités artisanales, les activités coopératives, les activités libérales. Ces sociétés : - n’ont pas à respecter de capital minimum - Ont un fort intuitus personae (sauf la SCPI) - Ont des associés responsables indéfiniment et conjointement (sauf la SCP : indéfinie et solidaire) - Ont 2 associés au minimum Les principales sociétés civiles : - La Société Civile Immobilière (SCI) : construction, de location etc. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Les différents types de domination politique

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Fiche   |  12/05/2009   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«Document: Les différents types de domination politique, fiche de sociologie politique de 2 pages idéale pour un oral Extrait: Elle repose sur le fait (concept d'habitus de Bourdieu) que les individus incorporent progressivement les structures sociales et donc aussi les structures...»

Les différents types de handicap

 Politique & international   |  Questions sociales   |  Dissertation   |  10/07/2009   |  fr   |   .doc   |   14 pages

«Document: Les différents types de handicap, exposé de 18 pages Extrait: Le médecin, le législateur, le responsable d'établissement spécialisé ou le sociologue ont chacun une façon différente et pertinente de classer les handicaps. La typologie présentée ici distingue les...»

Plus vendu(s) en droit des affaires

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 4 octobre 2011 :...

 Droit privé & contrat   |  Affaires   |  Commentaire d'arrêt   |  25/11/2013   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«I. Une erreur substantielle, déterminante des engagements du franchisé. A. Le caractère spécifique du contrat : une franchise. B. L'erreur substantielle caractérisée. II. Le particularisme notable de la solution rendue par la cour. A. L'erreur substantielle, indépendante du devoir d'information du...»

«« L'erreur n'est une cause de nullité de la convention que lorsqu'elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l'objet » Article 1110 du Code civil. Encore faut-il réussir le difficile exercice de caractérisation de la substance de la chose dont le contrat est l'objet. Ici, la Cour de...»

Cass. Com. 16 novembre 2004 et Cass. Com. 22 février 2005

 Droit privé & contrat   |  Affaires   |  Cours   |  01/07/2008   |  fr   |   .doc   |   5 pages

«Il s'agit ici de deux arrêts rendus par la Chambre Commerciale de la Cour de Cassation du 16 novembre 2004 et du 22 février 2005 portant essentiellement sur la participation aux résultats des associés, tout particulièrement de la participation aux dettes de la société, ainsi que des clauses...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire