0 réaction
0
réagissez !

Discours d’inauguration de Franklin D. Roosevelt, 4 mars 1933

                            
  1. Restaurer la confiance
    1. La Grande Dépression et l'inaction de Hoover
    2. Un discours d'investiture engagé et rassurant
  2. Amorcer une action rapide : le New Deal
    1. La nécessité d'une action urgente
    2. L'annonce d'un New Deal
Résumé de la fiche

Comment franklin roosevelt espère-t-il redresser la situation économique, sociale et morale des Etats-Unis après la crise de 1929 ?
Ce discours de franklin roosevelt fut prononcé le 4 mars 1933, à l’occasion de sa cérémonie d’investiture à la présidence des Etats-Unis.
franklin Delano roosevelt, né en 1882 est issu d’une famille aisée, il fait des études en droit dans des écoles prestigieuses. En 1910, il va épouser Eleanor roosevelt, la nièce du président républicain Théodore roosevelt.
Il décide ensuite de se lancer dans une carrière politique : il est dans un premier temps élu au Sénat de l’Etat de New York sous l’étiquette du Parti démocrate, puis devient secrétaire adjoint à la marine dans le gouvernement de Woodrow Wilson. Il sera désigné comme candidat à la vice-présidence aux élections présidentielles de 1920.

[...] Discours d’orientation générale. Il définit tout de même sa priorité qui est la lutte contre le chômage : pour y remédier, il est favorable à un interventionnisme de l’État et une politique de relance par la consommation. Il prévoit d’augmenter les effectifs de la fonction publique recrutement direct du gouvernement Il évoque l’idée d’une planification dans certains secteurs (transport, communications, services On peut penser au National Industry Recovery Act 16 juin 33 qui prévoit une planification éco, un salaire minimum et une baisse du temps de travail (36h). [...]


[...] La nécessité d’une action urgente Franklin Roosevelt dans ce discours veut mettre l’accent sur la nécessité d’une action urgente. Là aussi, il veut rompre avec l’inaction et l’impuissance de son prédécesseur. Il dit notamment La nation demande que l’on agisse et que l’on agisse tout de suite On verra ensuite que cette volonté d’action rapide se traduira dans les faits : c’est la stratégie des Cent Jours : du 4 mars au 16 juin 1933, près de 20 lois seront promulguées pour restaurer le pays. [...]


[...] Il va former ici un véritable contraste avec le président Hoover, qui était vu comme peu charismatique et ne contrôlant pas la situation. Il est déterminé à mener son action, et va affirmer sa responsabilité et l’autorité du pouvoir exécutif : il explique si le Congrès bloquait ses réformes, il demanderait un élargissement de son pouvoir exécutif. (dans le dernier paragraphe). Il va vraiment prendre le pouvoir, l’initiative des tendances dictatoriales ? Argument utilisé ses opposants républicains . exagéré II. Amorcer une action rapide : le New Deal A. [...]


[...] Il est désigné comme candidat lors de la Convention de Chicago en juin 32. C’est lors de cette Convention que Roosevelt évoquera pour la première fois l’idée d’un New Deal, càd une nouvelle donne. (Même si à cette époque, notion encore vague : pas de programme précis encore, pragmatisme ) Il remportera assez aisément la campagne présidentielle face au président sortant Herbert Hoover, plombé par son bilan et son impopularité des suffrages nov 32. Ce discours est donc prononcé 4 mois après son élection, lors de son investiture officielle. [...]


[...] Après le krach, Hoover reste dans un premier temps confiant : il affirme que la prospérité est au coin de la rue mais au final la réaction du gouvernement face à cette crise sera décevante. Hoover est inactif face à la crise, ou du moins il en donne l’impression. Ses mesures se révèlent inefficaces et trop tardives. À l’aube des élections de 32, Herbert Hoover est critiqué de toutes parts, son nom est associé à la crise, il est impopulaire. Lors de son mandat, il n’aura jamais su donner une impression d’action, de prise en main de la situation. Cela permet à Roosevelt de gagner l’élection de novembre 1932 assez facilement. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Fiche de plus de 80 biographies

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  14/06/2009   |  fr   |   .doc   |   44 pages

«Document: Fiche de plus de 80 biographies Extrait: Salvador Allende :Salvador Allende Gossens est né le 26 juillet 1908 dans une famille de la bourgeoisie de Valparaiso. Il suit ses études à Tacna, Valdivia et Valparaiso. Très tôt, il adhère à la franc-maçonnerie. Étudiant en...»

La politique extérieure américaine de 1898 à 1945: l'affirmation d'une puissance internationale

 Politique & international   |  Sciences politiques   |  Cours   |  19/05/2014   |  fr   |   .doc   |   15 pages

«I. L'ère des crises et l'affirmation d'une puissance internationale. II. L'ère nouvelle et le « retour à la normale » des années 20.»

«A défaut de changer radicalement les structures de la société américaine, l'ère du progressisme et des réformes a eu pour principal effet de générer la fierté de la réussite. La conquête de cette assurance va aussi permettre un nationalisme qui manifeste sa force à l'étranger. Apres avoir eté...»

Plus vendu(s) en vie politique et élections

L'élection du président des Etats-Unis d'amérique

 Politique & international   |  Vie politique & élections   |  Cours   |  20/12/2011   |  fr   |   .rtf   |   4 pages

«I ] Le mode d'élection du président des Etats-Unis, un système original et constitutionnel.. II ] Les faiblesses du mode d'élection du Président : une remise en cause de la démocratie..»

«Barack Hussein Obama est le 44ème président des Etats-Unis d'amérique. Les américains n'élisent pas leur président comme pourrait le faire un français par exemple. Le paradoxe du mode d'élection américain réside dans le fait que les Américains élisent leur Président au suffrage universel...»

La monarchie constitutionnelle au Maroc

 Politique & international   |  Vie politique & élections   |  Dissertation   |  17/06/2011   |  fr   |   .odt   |   6 pages

«I) La Loi fondamentale : l'adaptation marocaine de principes constitutionnels d'origine occidentale. A. L'organisation des pouvoirs. B. Le Conseil constitutionnel et la révision de la Constitution. II) Le régime marocain : des pratiques féodales voire frauduleuses derrière une vitrine...»

«En 1956, le Maroc cesse d'être sous protectorat français et accède à l'indépendance. Le régime mis en place est, selon la Constitution de 1962, « une monarchie constitutionnelle démocratique et sociale », où l'Islam est religion d'Etat. Depuis 1999, Mohammed VI, fils ainé d'Hassan II, est à la tête...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire