Informations sur l'auteur

Étudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
Université...

Informations sur le doc

Date de publication
27/04/2011
Date de mise à jour
27/04/2011
Langue
français
Format
.docx
Type
TD
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
9 fois
Validé par
le comité Dacodoc.fr
0 réaction
0
réagissez !

Droit bancaire - Le compte courant

I Le fonctionnement par substitution du compte courant absent de la théorie classique de la novation
	
        A- La théorie de la novation
	B - Un compte courant dépendant plus de la substitution que de la novation

II - L'insuffisance des théories de la compensation compensée par leur modernité et leur complémentarité

        A-	L'insuffisance des deux divisions de la théorie de la compensation

        B - Des théories de la compensation malgré tout plus satisfaisante par leur modernité et leur complémentarité que la novation 

Le contrat de compte courant est le contrat par lequel deux personnes qui sont périodiquement créancières et débitrices réciproques, font figurer leurs créances et dettes en articles de compte indivisible, seul le solde étant dû après clôture. Ces deux personnes mettent en commun leurs créances et dettes pour qu'elles figurent en articles d'un compte indivisible. Ceci induit le fait qu'on ne puisse calculer le solde restant dû, c'est à dire la différence entre toutes les créances et les dettes, qu'à la clôture du compte courant. Clôture qui est généralement le point final de la relation entre les deux personnes ayant ouvert ledit compte. Le compte courant est caractérisé par deux grands principes. Le premier est le principe de l'indivisibilité. Celui ci décide que la partie créditrice, celle en faveur de laquelle s'établit la position du comte, ne dispose pas d'action en paiement contre l'autre partie. Ceci n'est en effet possible qu'à la clôture du compte quand le solde final est dégagé. Le deuxième est le principe de généralité. Le principe de généralité implique que toutes les créances réciproques sont automatiquement affectées au compte. Aucune des deux parties ne peut alors demander unilatéralement le remboursement d'une créance entrée en compte.

Ces documents peuvent vous intéresser

Droit bancaire européen

 Droit privé & contrat   |  Bancaire   |  Cours   |  23/01/2009   |  fr   |   .doc   |   72 pages

«Document: Droit bancaire européen, cours de 40 pages année 2008 Extrait: Différence avec le DB national. Le DBE ne vise pas le contenu des droits nationaux des pays de l'UE, et ne se limite pas non plus des différents textes communautaires. Mais le DBE consiste à décrire le...»

Le compte de dépôt et le compte courant

 Droit privé & contrat   |  Bancaire   |  Dissertation   |  31/05/2011   |  fr   |   .doc   |   6 pages

«II.Introduction.........................................................................................................................................1. II.L'évolution de la distinction entre compte courant et compte de dépôt.....................................................2. III.Remuneration...»

«Le compte courant, est un compte qui a pour but de retire l'argent a tout moment mais pas seulement il peut desservir aussi autres fonctions comme pivot aux paiements, aux encaissements et aussi aux mouvements de fonds avec les autres comptes. Ce compte est généralement non rémunéré, ou très...»

Plus vendu(s) en droit bancaire

Rapport de stage en banque

 Droit privé & contrat   |  Bancaire   |  Dissertation   |  17/06/2008   |  fr   |   .doc   |   12 pages

«Rapport de stage en banque, BTS»

Le secteur bancaire: la notation interne

 Droit privé & contrat   |  Bancaire   |  Étude de cas   |  09/05/2012   |  fr   |   .pdf   |   47 pages

«I. Le risque de crédit et la réglementation bancaire. A. Notions clés sur le risque de crédit. B. La réglementation prudentielle internationale. C. La réglementation prudentielle nationale. II. Les méthodes d'évaluation du risque de crédit. A. L'analyse financière. B. Le crédit scoring. C. La...»

«Le secteur bancaire est confronté en matière d'octroi de crédit à de nombreux risques dont le plus fréquemment rencontré est le risque de crédit qui peut constituer la première cause des pertes voir même la défaillance de ces établissements bancaires. Paradoxalement une gestion de ce risque semble...»

Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire