réagissez !

Cours de droit fiscal + contentieux fiscal

Résumé du cours

Document: Cours de droit fiscal poussé, niveau master 2 + contentieux fiscal, 77 pages

[...] Deux affirmations propres au droit fiscal : Le droit fiscal est un droit autonome : ça voudrait dire qu’il fait ce qu’il veut. Il y aurait un bail du droit civil et la notion de bail en droit fiscal, qui serait différente. C’est une vision à prendre avec des pincettes. C’est une partie du droit public qui fait partie du droit positif. Exemple : le salarié en droit social se reconnait au lien de subordination. En droit fiscal, c’est la même chose. [...]


[...] La loi fiscale prévoit la nullité de la contre lettre. Donc pas d’obligation de payer. Sanction pénale en plus. L’enfant légitime est présumé légitime, l’enfant naturel devra prouver sa filiation. Privilège exorbitant de l’administration alors qu’au Luxembourg le secret professionnel peut être opposé. Viennent de nuit pour dévaliser le château. On les vendait à des receleurs. Il sème la terreur chez tous les châtelains de la région. Dilemme : les meubles n’étaient pas assurés donc pas imposés à l’ISF. Les compagnies d’assurance ne peuvent pas opposer le secret professionnel. [...]


[...] Elle doit adresser un avis de vérification plusieurs semaines à l’avance. (Un délai raisonnable). On doit préciser le jour où l’inspecteur arrive, à cause de nullité que le contribuable a le droit de se faire assister par la personne de son choix, en général le comptable ou un avocat . Autre mention obligatoire : préciser l’impôt vérifié et la période contrôlée. Ex la TVA du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2007. Cet avis doit être accompagné de la charte du contribuable vérifié, document obligatoire. [...]


[...] Un revenu disponible Le 14 mars 2008 Pour que je sois taxé, il faut encore que j’ai perçu l’argent en question. Le réalisme du droit fiscal prend en compte la disponibilité de cet argent. On ne paye pas d’impôt sur de l’argent virtuel. Mais il faut faire une distinction entre deux types de cédules : Les bénéfices pour les entreprises artisanales, commerciales non commerciale, agricoles o Commerciaux o Non commerciaux o Agricoles Au niveau de la disponibilité ils sont à distinguer des autres revenus. Ils relèvent d’une comptabilité d’engagement[28]. Revenu de M Toulemonde proviennent d’une comptabilité de caisse[29]. [...]


[...] Elle est sans conséquence. Monsieur X est aux frais réels. L’administration va par exemple demander le nom du lycée où il travaille. La demande d’éclaircissement : Ce n’est pas sans conséquences qui peuvent être redoutables. Si on néglige de répondre, ou on répond n’importe quoi on risque la taxation d’office qui est à craindre en matière fiscale. C’est le pire qui puisse arriver à un contribuable. C’est un renseignement complémentaire qui porte le nom d’éclaircissement. Il demande l’adresse du lycée, où il loge et le nom du proviseur. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Cours Droit Fiscal L3

 Droit privé & contrat   |  Fiscal   |  Cours   |  08/03/2011   |  fr   |   .docx   |   54 pages

«Introduction :. Partie 1 : L'impôt sur le revenu des particuliers. Titre 1 : Le champ d'application de l'IR :. Chapitre 1 : La détermination de la personne imposable. Chapitre 2 : Les différentes catégories de revenues. Chapitre 3 : La territorialité de l'impôt. Titre 2 : La liquidation de...»

«Ce qui à attrait à la fiscalité a une image négative pour le contribuable car il voit dans la fiscalité une contrainte de la part de l'Etat qui s'arroge le droit de prendre dans sa poche. Le Conseil Constitutionnel lui-même a pu juger que les lois de finances étaient complexes ce qui contrevient à...»

Droit fiscal: la théorie générale de l'impôt

 Droit privé & contrat   |  Fiscal   |  Cours   |  03/10/2012   |  fr   |   .doc   |   45 pages

«I. La théorie générale de l'impôt. A. La notion d'impôt. B. La procédure d'imposition. C. Le contrôle fiscal. D. Le contentieux fiscal. II. Les sources du droit fiscal. A. Les sources internes du droit fiscal. B. Les sources supranationales du droit fiscal. III. Le système fiscal français. A. Les...»

«Il se définit comme un prélèvement pécuniaire de caractère obligatoire effectué en vertu de prérogatives de puissance publique à titre définitif sans contrepartie déterminée en vue d'assurer le financement des charges publiques, des collectivités publiques et de réaliser les objectifs fixés et les...»

Plus vendu(s) en droit fiscal

Fiscalité des entreprises

 Droit privé & contrat   |  Fiscal   |  Fiche   |  18/07/2008   |  fr   |   .doc   |   113 pages

«Cours de fiscalité des entreprises, master 1 Imposition des entreprises soumises à l'IR, à l'IS ; régime d'imposition des bénéfices et des restructurations d'entreprise»

Cas pratique sur les institutions représentatives du personnel

 Droit privé & contrat   |  Fiscal   |  Cours   |  25/09/2008   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«Document: Cas pratique sur les institutions représentatives du personnel. Un cas pratique corrigé»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement