réagissez !

Conseil d'Etat 23 avril 1982 - Les principes généraux du droit

I - Un principe non écrit
A - L'existence d'un principe similaire pour les salariés privés
B - Le comblement d'un vide juridique par un principe général du droit 

II - Un principe découvert par le Conseil d'Etat
A - L'inspiration au et par le code du travail
B - L'application immédiate de ce principe
Résumé du commentaire d'arrêt

Aujourd'hui, le principe que toute personne ne doit pas être payée en dessous du salaire minimum est ancré. Mais en 1982, cela ne l'était pas encore tout à fait.
En l'espèce, Mme Aragnou était agent non titulaire pour accomplir des tâches d'encadrement et d'animation de centre de loisirs et de vacances, dans la ville de Toulouse qui était son employeur. Son salaire était inférieur à celui du salaire minimum de croissance, et donc elle s'est adressé à la mairie afin de réclamer un relèvement de sa rémunération. La mairie de Toulouse ne s'est pas prononcée et a gardé le silence pendant quatre mois.
Un jugement du tribunal administratif de Toulouse est intervenu le 24 juin 1981 qui a condamné la ville à indemniser l'intéressée en lui versant la différence entre son salaire, et le salaire minimum interprofessionnel de croissance. Ce jugement est contesté par la ville de Toulouse, qui forme un recours en appel devant le Conseil d'Etat le 23 avril 1982, car à l'époque les cours administratives d'appel n'existaient pas. La ville de Toulouse souhaite l'annulation du jugement, le rejet de la demande de Mme Aragnou, ainsi qu'un sursis à exécution du jugement attaqué. Néanmoins, le Conseil d'Etat rejette ses demandes.
Pour le Conseil d'Etat, il s'agit de savoir s'il y a une obligation pour les collectivités territoriales de verser à ses agents non titulaires, et donc non fonctionnaires, une rémunération au moins égale au salaire minimum.
Le Conseil d'Etat répond à l'affirmative à cette question en estimant qu'il existe un principe général du droit non écrit qui s'impose à tous, et dont s'inspire le code du travail.
Cette décision est importante, toutefois elle s'inscrit dans les principes généraux du droit de la seconde génération, notamment parce qu'il est de moindre généralité.
Il conviendra d'étudier dans un premier temps un principe non écrit (I), puis dans un second temps un principe découvert par le Conseil d'Etat (II).

[...] Ce principe non écrit existait déjà, comme le souligne l’arrêt : Mme Aragnou, agent non-titulaire de la ville de Toulouse, [ ] a droit, en vertu d’un principe général du droit applicable à tout salarié et dont s’inspire l’article L.141-2 du code du travail Une fois ce principe général découvert, il s’applique immédiatement. B L’application immédiate de ce principe Une fois admis, ce principe s’applique immédiatement, et c’est pour cela que le Conseil d’Etat rejette les prétentions de la ville de Toulouse, et indemnise Mme Aragnou. [...]


[...] Néanmoins, le Conseil d’Etat rejette ses demandes. Pour le Conseil d’Etat, il s’agit de savoir s’il y a une obligation pour les collectivités territoriales de verser à ses agents non titulaires, et donc non fonctionnaires, une rémunération au moins égale au salaire minimum. Le Conseil d’Etat répond à l’affirmative à cette question en estimant qu’il existe un principe général du droit non écrit qui s’impose à tous, et dont s’inspire le code du travail. Cette décision est importante, toutefois elle s’inscrit dans les principes généraux du droit de la seconde génération, notamment parce qu’il est de moindre généralité. [...]

Plus vendu(s) en droit administratif

Le juge administratif, juge constitutionnel ?

 Droit public & international   |  Administratif   |  Dissertation   |  10/04/2012   |  fr   |   .odt   |   6 pages

«« Dans la tradition, je n'ai pas à censurer, à écarter une loi au motif qu'elle ne serait pas conforme à la Constitution », s'exprima le commissaire au gouvernement AGID dans ses conclusions sur l'arrêt du 10 octobre 1950, preuve d'une compétence ne lui étant pas dévolue. Tout d'abord, il...»

Le contrat administratif, un contrat déséquilibré ? 

 Droit public & international   |  Administratif   |  Cours   |  23/11/2008   |  fr   |   .rtf   |   10 pages

«Document: Dissertation de droit administratif sur le sujet: Le contrat administratif, un contrat déséquilibré ? Extrait: Les personnes publiques peuvent passer deux types de contrats : les contrats de droit privé, qui sont identiques aux contrats que passent les personnes...»

Derniers documents en droit administratif

Les principes du service public

 Droit public & international   |  Administratif   |  Cours   |  29/04/2015   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«Notion clé du droit administratif, le service public est une « activité d'intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d'une personne publique » On distingue quatre domaines de l'intérêt général : l'ordre et la régulation ; la...»

L'administration de l'Etat

 Droit public & international   |  Administratif   |  Fiche   |  29/04/2015   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«Les administrations centrales assurent un rôle de conception, d'animation, d'évaluation et de contrôle. Selon le principe d'unité de la personnalité juridique de l'État, elles n'ont pas de personnalité juridique....»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement