réagissez !

Les finalités de la croissance économique

Résumé du cours

Document: Les finalités de la croissance économique, exposé d'économie de 22 pages réalisé par un professeur

Extrait: La croissance doit-elle être considérée comme le moyen et la finalité ultime du fonctionnement économique ? Peut-on se satisfaire de la « croissance pour la croissance » qui caractérise les économies capitalistes ? N'est-il pas temps de s'interroger sur les finalités de la croissance et briser « l'idole » ? Les réflexions visant à promouvoir un développement durable vont dans ce sens.

Plan:
A- La croissance, un objectif central des économies contemporaines
B- Un regard critique sur l'objectif de croissance dans sa capacité à améliorer le niveau de bien-être et de développement humain
C- Les indicateurs alternatifs de développement humain et de bien-être
D- Les interrogations sur les finalités de la croissance : le développement durable

[...] Dans le premier cas, l'indice de bien-être économique stagne à partir de 1980 puis plonge jusqu’en 1991 avant de remonter, sans retrouver son niveau de 1980, alors que la croissance économique a été bonne en moyenne. Ce sont les indices d'égalité et de sécurité économiques qui ont fait plonger l'indice global au cours des années 1980. Dans le cas de la Norvège, on peut dire que le progrès économique (une croissance un peu supérieure à celle du Royaume-Uni) et le progrès du "bien-être économique" ont évolué de concert. Graphique 2. L’indice de bien-être économique (IBEE) et le PIB par habitant en Norvège, 1980-1999, base 1 en 1980 Graphique 3. [...]


[...] Ce modèle décrit assez bien la trajectoire de nombreux pays, la France par exemple lors de son décollage économique et aujourd’hui la Chine qui est très inégalitaire. Ce modèle d’analyse pose toutefois de sérieux problèmes de validité : on peut en citer trois - le phénomène d’une phase nouvelle d’accroissement des inégalités de revenu dans certains pays développés, notamment aux Etats-Unis avec la période de la nouvelle économie ; - le modèle de développement asiatique (Corée du sud, et autres dragons) pour lequel réduction des inégalités et développement économique sont allés ensemble. [...]


[...] Les valeurs obtenues vont de 0,100 à 1 (indice théorique le plus élevé). Le PNUD classe les pays en trois groupes : - les pays à développement humain élevé (IDH supérieur ou égal à 0,800) ; - les pays à développement humain moyen (IDH compris entre 0,800 et 0,500) ; - les pays à développement faible (IDH inférieur à 0,500). L’IDH de chaque pays est obtenu en faisant la moyenne arithmétique des indicateurs de chacun de ces 3 critères, calculés ainsi : 1er indicateur Indicateur de l'espérance de vie = Espérance de vie du pays minimum/(max. [...]


[...] La croissance du PIB marque souvent un enrichissement factice. Les accidents, l’absence de sens esthétique, la délinquance, la pollution, les maladies, les catastrophes, les guerres font augmenter le PIB à travers les biens et services produits pour en corriger les effets. B.De Jouvenel notait ainsi que le PIB augmenterait si la cathédrale de Notre-Dame devait être détruite et remplacée par un parking nécessaire à l’accueil des touristes. Une part certainement importante de l'activité productive et de la croissance ne correspond pas à un accroissement du bien-être des populations. [...]


[...] Donc les inégalités se creusent. Vient cependant un moment où l'écart entre les uns et les autres cesse de croître et tend au contraire à se réduire, à la fois parce que l'agriculture voit sa productivité augmenter et parce que de plus en plus de travailleurs sont occupés dans les secteurs à productivité élevée. D'où la fameuse courbe de Kuznets, en forme de U renversé. Les inégalités progressent tant que les activités traditionnelles demeurent à la traîne, et elles régressent quand le marché finit par imposer sa loi à tous les secteurs, en éliminant les emplois à faible revenu au profit d'emplois à productivité élevée, donc à hauts revenus. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Economie: analyse des mécanismes du marché et politique de la concurrence

 Économie & marchés   |  Politique économique   |  Cours   |  03/10/2012   |  fr   |   .doc   |   91 pages

«I. Analyse des mécanismes du marché et politique de la concurrence. A. Les différentes situations de marché. B. L'équilibre de la firme sur les marchés parfaits. C. Les formes intermédiaires de marché. D. Les fondements de la politique de la concurrence. II. Les facteurs déterminants de la...»

«Réflexion de microéconomie : la microéconomie analyse les comportements individuels (consommateurs, producteurs), ces derniers se retrouvent sur un lieu d'échange que l'on appelle les marchés, et la science économique étudie le fonctionnement de ces marchés. Ces marchés ne sont pas de la même...»

Le droit public économique (2012-2013)

 Droit public & international   |  Administratif   |  Cours   |  10/07/2014   |  fr   |   .pdf   |   30 pages

«I. L'interventionisme par actes juridiques : l'Etat volonté légiférant. A. Le comportement des États. B. L'approche doctrinale. C. La contribution de la jurisprudence à la naissance, à l'évolution et à la consolidation du droit public économique. II. L'intervention par action économique : l'État...»

«Le droit public économique est une discipline récente qui a suscité des questions de formulation dès son avènement. Pour les uns, il fallait parler de droit économique, pour les autres, il fallait parler de droit public économique. La difficulté d'approche découlait du fait que l'esprit juridique...»

Plus vendu(s) en économie générale

Etude d'une structure fonctionnelle: Le cas Bouygues Telecom

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Étude de cas   |  31/01/2011   |  fr   |   .doc   |   7 pages

«Présentation de l'entreprise. Analyse de la structure organisationnelle de Bouygues Telecom. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette structure fonctionnelle ?. En quoi la structure est pertinente aux yeux de l'entreprise ?. Autre type de structure envisageable.»

«Etude d'une structure fonctionnelle: Le cas Bouygues Telecom.»

Poder político y económico motores de la emigración?

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Dissertation   |  16/05/2013   |  es   |   .doc   |   1 page

«I. La emigración política. II. La emigración económica.»

«Es la influencia que ejerce uno o más individuos para dar limitaciones a otros individuos, este poder no se ve limitado a un medio, sino que cada persona a través de sus medios puede ejercer su poder....»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement