Informations sur l'auteur

Etudiante
Niveau
Grand public
Etude suivie
finance
Ecole, université
ESCA

Informations sur le doc

Date de publication
28/04/2011
Date de mise à jour
28/04/2011
Langue
français
Format
Word
Type
rapport de stage
Nombre de pages
32 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
12 fois
Validé par
le comité Dacodoc.fr
0 réaction
0
réagissez !

Gestion du risque de crédit bancaire- Cas Banque Populaire au Maroc

I) Le secteur bancaire marocain
	A. Présentation du Crédit Banque populaire
	B. Présentation de la Banque Populaire Régionale 
II) Généralités sur le crédit
       A. Les différents types de crédit bancaire
       B. Les risques de crédit bancaire
III)   La gestion du risque de crédit bancaire au sein de la Banque Populaire    
     A.La gestion d'un dossier de crédit
     B.La prévention contre le risque du crédit

Tout crédit est une anticipation de recettes futures. Tout crédit comporte le risque que ces recettes ne se produisent pas et qu'aucun remboursement ou bien seulement un remboursement partiel n'ait lieu à l'échéance. Ce risque appelé risque d'insolvabilité est essentiel dans l'activité de la banque dont de première importance, ainsi un crédit n'est accordé que si le banquier estime que la probabilité de remboursement excède celle de non-remboursement.
De façon générale, le risque de crédit ou de contrepartie ou encore de signature est le risque de défaillance d'une contrepartie sur laquelle est détenue une créance ou un engagement de hors bilan. Le risque de crédit est donc le risque de subir une perte dans l'hypothèse ou la contrepartie se révélerait dans l'incapacité de faire face à son engagement.
Les banques en estimant l'importance, et il est une limite à leur création de monnaie instaure un rationnement de crédit. Il varie :
 Selon le demandeur : Le risque varie selon qu'il s'agit d'un ménage, d'une administration, d'une entreprise ou autres institutions financières. les demandeurs d'un même secteur ne présentent pas le même risque.
 Selon sa destination : s'il s'agit d'un crédit à la consommation, au logement de capitaux ou de trésorerie ou d'un crédit d'investissement.
Les établissements de crédit décrivent de manière claire et précise la manière dont ils gèrent le risque de crédit. Ils précisent notamment les points ci-dessous.
1. La politique des crédits et de la division des risques adoptée par l'établissement en précisant les critères de sélection des crédits en terme de segments de clients, de secteurs d'activités, de zones géographiques, d'encours maximum par bénéficiaire, de couverture du risque de crédit par les marges, la tarification et les garanties, du niveau de risque accepté.
2. L'organisation de la fonction crédit avec la description des différents échelons intervenant dans le processus d'autorisation ainsi que le système de limites existant. Les établissements de crédit précisent si ces procédures s'appliquent à l'ensemble des crédits ou s'il existe des secteurs échappant à ces procédures. Ils précisent également à partir de quel montant, deux personnes au moins interviennent, à chacun des échelons, pour autoriser les crédits.

[...] L'étude d'un crédit de campagne doit permettre d'apprécier si l'entreprise a un fonds de roulement suffisant pour faire face aux incertitudes des ventes prévisionnelles. Le passé de l'entreprise est toujours présent pour décider pour l'octroi du crédit, ainsi que le jugement sur la valeur des hommes et les caractéristiques des produits fabriqués. Préfinancement des marchés publics : Son objet est le financement des dépenses nécessaires au démarrage des marchés publics entre le début des travaux et l'ouverture des droits à paiement au titre du marché, ils bénéficient de ce type de crédits les entreprises adjudicataires de marchés publics. [...]


[...] Engagement par signature, engagement par caisse, crédit d'investissement .etc. une panoplie de lignes de crédit sont mises à la disposition des entreprises pour les accompagner dans leur développement et leur croissance. C’est ainsi que les établissements de crédit ont été amenés à instituer un certain nombre de mesures et de précautions destinées à leur permettre de mieux appréhender les risques qu’ils prennent en accordant leurs concours, cette appréciation repose non seulement sur les moyens généraux d’atténuation du risque de crédit mis en place par l’établissement bancaire mais également sur l’étude des demandes de crédits qui confère au banquier. [...]


[...] Statut juridique : Les Banques Populaires sont organisées sous la forme coopérative à capital variable, à directoire et à conseil de surveillance. L’article 22 de la loi n°12-86 qui stipule ce qui suit : Les banques populaires régionales sont des banques de forme coopérative à capital variable, à directoire et à conseil de surveillance. Elles sont régies par la présente loi, par le dahir portant loi 1-93-147 du 15 moharrem 1414 juillet 1993) précité et par les dispositions relatives aux sociétés anonymes à capital variable édictées par le dahir du 17 hija 1340 (11 août 1922) relatif aux sociétés de capitaux à l'exception des dérogations prévues à l'article 23 ainsi que par leurs statuts. [...]


[...] Effectuée par des périodes très rapprochées, cette étude permet souvent au banquier d’éviter que le compte ne devienne inquiétant en opérant des interventions rapides auprès des clients pour connaître les causes d’alourdissement du compte ou de la baisse continue du mouvement d’affaires (mécontentement, difficultés commerciales, difficultés financières ) et pouvoir y remédier pendant qu’il en est encore temps. B. Les mesures limitant les incidents de paiement : En plus du contrôle continu des incidents d’escompte et des dépassements, la Banque Populaire a pris diverses mesures en vue de limiter les incidents de paiement. En matière d’escompte, ces mesures se rapportent au tri sévère du papier commercial destiné à écarter les signatures enregistrant des impayés, et prorogés ou des réclamés fréquents. [...]


[...] Département Audit Interne Il assure la fiabilité des informations comptables, financières et de gestion, surveille les engagements et les dépassements, traite les réclamations et propose des améliorations des dysfonctionnements, vérifie la maîtrise des risques et contribue à la mise à jour de la cartographie des risques. D. Fiche signalétique de La banque populaire Régionale Centre-Sud : Généralités sur le crédit : A. Définition du crédit : Le mot crédit trouve son origine dans le mot latin creditum du verbe credère qui signifie croire, avoir confiance. Le terme de crédit est aujourd'hui utilisé pour désigner le prêt qu'un organisme financier consent à un client solvable. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Stage à la banque populaire au Maroc

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Rapport de stage   |  28/03/2011   |  fr   |   .doc   |   9 pages

«INTRODUCTION GENERALE. Chapitre 1 : présentation du secteur bancaire. 1. HISTORIQUE. 2. l'Environnement bancaire.. A. dépôts / crédit. C. activité de marché. D. marché boursier.....»

«Le Crédit Populaire du Maroc est un groupe bancaire et financier marocain composé des Banques Populaires régionales, et de la Banque Centrale Populaire et ses filiales spécialisées. Le groupe portait le nom de "Groupe Banque Populaire" jusqu'a 2000. La Banque Centrale Populaire est une Société...»

Rapport de stage effectué à la Banque Populaire d'Oujda au Maroc

 Marketing & marques   |  Marketing bancaire   |  Rapport de stage   |  20/07/2012   |  fr   |   .doc   |   8 pages

«I. Le Groupe Banque Populaire. A. La Banque Centrale Populaire. B. Les Banques Populaires Régionales. II. Banque Populaire régionale d'Oujda. A. Présentation. B. Domaine d'activité. C. Organigramme. III. Organigramme de la direction administrative et financière. IV. Analyse de l'organigramme. A....»

«Auparavant son nom était le Crédit Populaire Marocain. Il a été institué suite au Dahir du 25 mai 1926 et était le point de départ vers la constitution progressive du réseau des populaires de type collectif à caractère régional et autonome. Ainsi, la création du Crédit Populaire du Maroc (CPM)...»

Plus vendu(s) en économie générale

Etude qualitative de la location de voiture

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Étude de marché   |  25/04/2011   |  fr   |   .pptx   |   3 pages

«Introduction. 1. Problématique et objectifs. 2. Définition et recrutement de l'échantillon. 3. Guide d'entretien. 4. Transcription littérale : Verbatim, Grille d'évaluation. 5. Analyse de contenu. Conclusion.»

«Etude qualitative sur le marché de la location de voitures en France, echantillon de 18 personnes interrogés, contient le guide d'entretien avec les questions posées aux interviewés, analyse du contenu importante. Réalisé dans le cadre d'un travail dans une école de commerce, en 2011.»

Etude quantitative sur la location de voiture

 Économie & marchés   |  Économie générale   |  Étude de marché   |  28/04/2011   |  fr   |   .pptx   |   2 pages

«-Introduction. 1. Problématique et objectifs. 2. Définition et recrutement de l'échantillon. 3. Présentation du questionnaire. 4. Dépouillement & Analyse. Conclusion : Synthèse et recommandations. titre B. II) Titre II.»

«Etude quantitative sur la location de voitures, réalisé à l'aide d'interview sur 100 personnes interrogées, questionnaire réalise à l'aide du logiciel sphynx, dépouillement, graphiques et analyse par rapport à l'étude qualitative.Tableaux pour chaque question et tableaux croisés pour les questions...»

Concours Envoi de docs

5 000€ de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire