0 réaction
0
réagissez !

L’obligation de sécurité de résultat de l’employeur

	
  1. Etendue de l'obligation de sécurité de résultat de l'employeur
  2. La faute inexcusable
  3. Les responsabilités de l'employeur
Résumé de la fiche

C’est avec la loi du 31 décembre 1991 qu’est apparue la notion d’obligation de sécurité, non pas de l’employeur mais du chef d’établissement. Cette loi transposait en droit français la directive communautaire 89/391 du 12 juin 1989, qui dans son article 5, imposait aux Etats membres d’introduire dans leurs droits nationaux une disposition telle que « l’employeur est obligé d’assurer la santé et la sécurité des travailleurs dans tous les aspects liés au travail ».

Aujourd’hui, les articles L.4121-1 et suivants du Code du travail affirment une obligation de sécurité de l’employeur. Ainsi, « L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs () ». Dans des arrêts récents du 28 février 2002 dits « arrêts amiantes », la Cour de cassation a affirmé que l’obligation de sécurité de l’employeur était en réalité une obligation de sécurité de résultat (OSR) en vertu du contrat de travail le liant à son salarié.

[...] 4741-1 du Code du travail : méconnaissance de l’employeur de certaines dispositions du Code du travail (hors L. 4121-1 et suivants). Indemnisations : amende de 3750 euros X le nombre de salariés exposés au danger et jusqu’à un an d’emprisonnement euros d’amende et une interdiction d’exercer en cas de récidive. (Responsabilité civile : s’applique si la violation des règles de sécurité a causé un préjudice sans provoquer d’accident de travail, s’applique dans le cas d’une maladie professionnelle ou du harcèlement moral le plus souvent : le salarié peut réclamer des dommages et intérêts à l’employeur. [...]


[...] Alors que la loi n’imposait qu’une obligation de moyens, les arrêts amiantes introduisent une obligation de résultat. -Dans son arrêt du 11 avril 2002, la Cour de cassation a étendu l’OSR qui portait initialement sur les maladies professionnelles (en particulier liées à l’amiante) aux accidents de travail. (Le tabagisme en entreprise : arrêt de la Cour de cass. soc. du 29 juin 2005. -L’employeur a une obligation de sécurité résultat envers ses salariés dans la protection contre le tabagisme passif dans l’entreprise. (Le harcèlement moral : arrêt de la Cour de cass. [...]


[...] -L’OSR a aussi été étendue au harcèlement moral, c’est en vertu de celle-ci que l’employeur engage sa responsabilité civile à l’égard des salariés victimes d’un collègue harceleur et doit les indemniser quand bien même aucune faute ne pourrait lui être reprochée. (Aptitude du salarié à reprendre le travail : arrêt de la Cour de cass. soc. du 28 février 2006. En vertu de son obligation de sécurité de résultat l’employeur ne peut pas laisser un salarié reprendre son travail après une absence liée à un accident de travail j min) sans faire évaluer son aptitude par le médecin du travail. (OSR dans les locaux d’une autre entreprise : arrêt de la Cour de cass. civ. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

L'encadrement juridique de la relation de travail, les obligations de l'employeur

 Droit privé & contrat   |  Travail   |  Dissertation   |  05/10/2008   |  fr   |   .doc   |   16 pages

«Document: Fiche sur L'encadrement juridique de la relation de travail, les obligations de l'employeur Extrait: Le salaire est le revenu essentiel d'une famille mais c'est aussi l'un des principaux postes de charge pour l'entreprise. On constate que ce thème cristallise bon nombre...»

l'obligation de securité au travail

 Droit privé & contrat   |  Travail   |  Commentaire d'arrêt   |  12/03/2011   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«I) Titre Il'obligation de sécurité de l'employeur. A. Sous-Titre Ale fondement et la portée de l'obligation. B. Sous-titre B l'obligation de reclassement pour inaptitude. II) Titre II impact des recommandations du médecin de travail sur l'employeur dans le cadre de l'article l 4621 code de...»

«On sait que l'employeur est tenu d'assurer la sécurité et de protéger la santé de son personnel dans l'accomplissement du travail, et que cette obligation constitue une obligation de résultat. Cette obligation trouve son fondement dans les dispositions de l'article L4121-1 ancien article L. 230-2...»

Plus vendu(s) en droit du travail

L'établissement distinct est-il une notion fonctionnelle ?

 Droit privé & contrat   |  Travail   |  Dissertation   |  27/02/2012   |  fr   |   .docx   |   6 pages

«I. La mise en place de la notion fonctionnelle de l'établissement distinct par la jurisprudence des deux ordres de juridiction. A. La reconnaissance d'un établissement distinct pour la mise en place du comité d'entreprise par les critères de la jurisprudence administrative. B. La reconnaissance...»

«Si la réforme portant « rénovation de la démocratie sociale » opérée par la loi du 20 août 2008 a eu pour objectif d'améliorer le dialogue social en posant de nouvelles conditions de représentativité des syndicats, notamment en ce qui concerne leur audience, il n'en reste pas moins que cette...»

Commentaire d'arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 28 avril 2011 : la...

 Droit privé & contrat   |  Travail   |  Commentaire d'arrêt   |  05/03/2014   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«I. Une prestation de travail fournie contre rémunération. A. Une prestation de travail effective. B. La rémunération, une contrepartie. II. Un lien de subordination inscrit dans la continuité de la jurisprudence. A. Une subordination juridique. B. Une jurisprudence constante.»

«L'arrêt de la chambre sociale de la Cour de cassation rendu le 28 avril 2011 en audience publique rappelle le principe, posé par l'arrêt Labanne du 12 décembre 2000, selon lequel la qualification du contrat de travail n'est pas à la disposition des parties, mais, en fonction des faits dans lesquels...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire