0 réaction
0
réagissez !

L’Odyssée d’Homère, peintures du xxvi siècles

	
  1. L'antiquité grecque
  2. La redécouverte du poème à la Renaissance
  3. Le Classicisme
  4. Le XIXe siècle
Résumé du commentaire d'oeuvre

L’odyssée s’affiche comme une œuvre littéraire majeure, et inspira par son statut de nombreux artistes à travers les siècles ; des poteries antiques aux films contemporains en passant par la Renaissance Italienne et l’adaptation chorégraphique, cependant, si la peinture et la sculpture ont été majoritairement les porte égide du poème, la littérature, la danse, la musique et plus récemment le Cinéma n’en restent pas moins en retrait. Outre la mythologie, elle est la seule œuvre antique qui a su assurer une pérennité absolue bien au-delà des océans et des monts durant plus de vingt-et-un siècles, laissant aux artistes de toutes périodes, genres et nature une libre interprétation et surtout, représentation du poème Homérique.

Il serait par ailleurs folie d’aborder chaque médium artistique au regard de leur nombre, aussi nous attarderons-nous plus précisément sur la Peinture comme concrétisation physique du poème… De la voix à la plume, et de la plume au pinceau.

Les périodes majeures propres aux représentations de l’odyssée se fixent sur les quatre grandes périodes suivantes, l’antiquité grecque -naturellement contemporaine d’homère- la redécouverte du poème à la Renaissance et son prolongement dans le Classicisme, et enfin, le XIXe siècle, particulièrement prolixe en matière de références mythologiques.

[...] Le long perfectionnement de cette technique donna lieu à la naissance de grands maîtres, pionniers antiques de la représentation figurative, notamment lorsqu’il s’agit de sujets humains en perpétuelle amélioration. Cette forme d’Art propre au Proche-Orient et la Grèce Antique fut donc, entre -750 et le IIe siècle une méthode d’expression populaire et répandue et de fait, la plus à même d’imager les faits quotidiens, l’histoire, mythes, et poèmes, dont ils sont la première illustration. Suivant cette médiation créatrice, de nombreux artistes se sont adonnés à la représentation in extenso où par extrait de l’Odyssée, alors texte majeur de la littérature grecque Antique à l’instar de la Théogonie d’Hésiode. [...]


[...] De cette frénésie artistique découleront maintes et maintes œuvres, majoritairement en Italie et Allemagne jusqu'à s’essouffler, peu à peu, laissant l’honneur à la mythologie pure et le travail architectural auquel s’adonnent de plus en plus les artistes Renaissants. C’est le siècle suivant que les Muses ordonnèrent le coup de fouet aux artistes, qui poussés par le courant Classique recommencèrent à produire sur les grands thèmes Homériques. Le Classicisme, né en Europe par l’impulsion de la France de Richelieu et la situation politique de régence, prône l’idéal esthétique sur les modèles gréco-latins antiques marqués par la symétrie, l’équilibre et la vraisemblance, alors considérés comme précepte de beauté absolue. [...]


[...] A travers plusieurs niveaux d’interprétations croisées tout à fait propices à l’illustration, toutes ces représentations constituent une constellation aux étoiles les plus divergentes les unes que les autre,s faisant de l’œuvre Homérique l’une des plus riches d’iconographies. Le poème est une œuvre, qui, en assurant sa pérennité sur vingt-six siècles, n’a jamais tari les pinceaux des artistes et la pluralité de leur muses. Par ailleurs, sans nécessairement connaître Homère, certaines scènes du poème sont aujourd’hui mondialement connues par leur impact symbolique et, à l’instar des œuvres mythologiques, libre aux nouvelles interprétations psychanalystes. [...]


[...] On y distingue plus où moins clairement les âmes et fantômes des princesses déchues chantées par Homère, représentant Tirésias face à Ulysse en proie à la peur verte A droite en revanche se trouve une mosaïque de l’épisode des Sirènes, largement représenté à travers l’art pictural de toutes époques. Conformément au récit, les sirènes antiques sont donc ailées et Ulysse, attaché au mat à l’écoute de leurs charmes. Elle est estimée comme l’une des premières mosaïques illustratrices du poème, datant du IIe siècle. S’en suit alors une longue éclipse artistique de plus de huit siècles, marqués par l’influence omniprésente des arts religieux. [...]


[...] Il serait par ailleurs folie d’aborder chaque médium artistique au regard de leur nombre, aussi nous attarderons nous plus précisément sur la Peinture comme concrétisation physique du poème De la voix à la plume, et de la plume au pinceau. Les périodes majeures propres aux représentations de l’Odyssée se fixent sur les quatre grandes périodes suivantes, l’antiquité grecque -naturellement contemporaine d’Homère- la redécouverte du poème à la Renaissance et son prolongement dans le Classicisme, et enfin, le XIXe siècle, particulièrement prolixe en matière de références mythologiques. [...]

Plus vendu(s) en arts

Mouvements culturels, religions et arts (deuxième moitié du XIXème siècle)

 Arts & média   |  Arts   |  Cours   |  22/06/2012   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. Le scientisme. A. Le combat scientiste. B. La diffusion de ces idées. II. Les religions : les transformations du sentiment religieux. A. La religion remise en cause par plusieurs. B. La réponse à ces défis. III. Idées, lettres et arts : de l'académisme à la modernité. A. Les idées. B. Les...»

«Scientisme = doctrine selon laquelle la science peut résoudre la totalité des problèmes, même philosophiques et moraux. C'est une sorte de nouvelle religion, le contexte est très favorable au scientisme, tout un tas d'universités se développent au XIXème siècle. Le courant pousse à l'utilisation...»

Description de l'oeuvre "Le Visage de la guerre" de Salvador DALÍ

 Arts & média   |  Arts   |  Commentaire d'oeuvre   |  25/03/2014   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I. Biographie de l'artiste. II. L'oeuvre. III. Contexte de l'oeuvre.»

«Ce tableau de DALÍ représente une tête de mort en plein désert, cette tête prend quasiment toute la place sur le peinture, elle est au premier-plan pour que le spectateur y prête toute son attention. Cette peinture est une "mise en abyme" de la mort (la mort dans la mort ; c'est un éternel...»

Derniers documents en arts

Le design de produits finis : des artistes qui nous transportent

 Arts & média   |  Arts   |  Fiche   |  18/11/2014   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«I. Moutons téléphones. II. Baitogogo. III. Scattered Crow. IV. Jeongmoon Choi. V. Infinity Room. VI. Points of Contention. VII. Future hôtel Showcase. VIII. CD Sea. IX. Un faon en fil de fer. X. Le bateau de glace. XI. The swimming pool. XII. Collection monochrome. XIII. Giant Ocean Waves of Wood...»

«Les moutons téléphoniques, sont des sculptures représentant des moutons, fabriqué à base d'objet de récupération, plus précisément à partir de vieux téléphones rotatifs, et des mètres de câble téléphonique qui imitent la texture de laine des moutons. Les pattes et les corps des moutons semblent...»

Confrontation de deux peintres de génie : Picasso et Dali

 Arts & média   |  Arts   |  Fiche   |  12/11/2014   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«I. Deux influences et styles dans la peinture différents, mais complémentaires. II. Sources d'inspiration de Dali. III. Evolution de Picasso. IV. Parcours idéologique assez différent, mais goût de la liberté dans les deux cas.»

«Ces deux monstres sacrés de la peinture que beaucoup de choses opposent (style, choix politique) mais qui se ressemble aussi sur beaucoup de points (génie, tous les deux de nationalité espagnole ). Je présenterai donc mon travail sur le fait que ces deux artistes majeurs de la peinture bien...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire