0 réaction
0
réagissez !

Rhinocéros- Monologue final - Ionesco

Résumé du commentaire de texte

Annalyse du monologue final de Rhinocéros d'Ionesco.

Selon Ionesco lui-même, sa dixième pièce, Rhinocéros, représentée en France en 1960 est une pièce antinazie et plus largement, contre toutes les idéologies qui servent d'alibis aux « hystéries collectives ».

Au fil de la pièce, toute la population d'une petite ville de province et tous les personnages se sont transformés en rhinocéros : violents, galopants, barrissant. La dernière métamorphose vient d'avoir lieue : celle de Daisy, la jeune femme qu'aimait Bérenger. C'est donc un monologue qui termine la pièce.


Plan :
I - Difficulté d'être seul contre la totalité des autres
II - La tentative d'abdiquer
III - La révolte

[...] Bérenger, même quand il refuse spontanément, n’a pas d’argument Il a seulement des certitudes profondes, marquées par des phrases asservies. Des certitudes sur la beauté de l’homme et sur son identité profonde : l’homme. c. Ce refus, issus de l’être profond, l’emporte soudain sur ses doutes, balayant la tentation d’abdiquer. Il assume sa condition d’homme : seul, impuissant, autre. Une révolte concrètement vaine, mais humainement grande a. Concrètement vaine Il est menacé de toutes parts. Cerné. Incapable de se faire entendre. Son acte n’aura pas de conséquence concrète. [...]


[...] Ne pas pouvoir s’y conformer est source de honte Bérenger a honte de sa laideur. Il utilise un vocabulaire dévalorisant pour évoquer son physique. A l’inverse, admiration des rhinocéros Bérenger utilise un vocabulaire valorisant. Il ressent un échec et le regret de n’avoir pas su être comme eux. III/ La révolte Irréfléchie, elle monte des profondeurs de l’être a. Bérenger ressent l’extérieur, la rhinocérite comme une menace Spontanément, il tente de s’en protéger. Cela apparaît dans la symbolique de l’espace avec le haut, le bas et l’encerclement. Bérenger est cerné par les rhinocéros. [...]


[...] C’est donc un monologue qui termine la pièce. Que signifie ce dénouement ? Difficulté d’être seul contre la totalité des autres Le monologue est imposé par la progression dramaturgique car Bérenger est le dernier homme, le seul qui parle au lieu de barrir. Le monologue, dans cette pièce, souligne la solitude absolue de Bérenger et le conflit intérieur que celle-ci provoque. L’angoisse de l’individu absolument seul a. Brusque affolement de Bérenger quand il se retrouve seul C’est l’angoisse face à l’échec du couple, souligné par la reprise de l’apostrophe Daisy Il multiplie les appels suppliants. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Le théâtre de la dérision - Emmanuel Jacquart

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Cours   |  16/05/2014   |  fr   |   .doc   |   8 pages

«I. Rétrospective. II. La solitude. III. La souffrance et l'angoisse. IV. L'absurde condition humaine. V. L'absurde et l'ennui romanesque. VI. La dérision. VII. Théâtre traditionnel et théâtre de dérision. VIII. Tradition et innovation. IX. Généralisations. X. Bilan provisoire. XI. Autres principes...»

«L'essence de l'art réside dans la « forme », cad dans la vision artistique. De plus, au théâtre jouer au savant serait courir à l'échec. Le Théâtre de Dérision recherche une savante complexité. Celle-ci s'exprime sous la forme sensorielle plutôt que discursive. Il incombe alors au lecteur de...»

Ionesco, "Rhinocéros", acte III : le monologue final

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  21/08/2009   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«La solitude de Bérenger. Le monologue. L'individu face à la multitude. La tentative de la métamorphose. Le souhait. L'échec. Héros ou anti-héros ?. La médiocrité humaine. Le dernier homme.»

«En 1959, Ionesco publie Rhinocéros, une pièce en trois actes et quatre tableaux représentative du Théâtre de l'Absurde. L'oeuvre met en scène une épidémie étrange : les habitants d'une tranquille petite ville de province se métamorphosent en rhinocéros. Le début de l'acte III crée un parallèle...»

Plus vendu(s) en littérature

Les mouvements littéraires

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  03/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   8 pages

«Une fiche sur les mouvements littéraires très complète.»

L'expansion impérialiste, facteur décisif sur le chemin de la première guerre mondiale» et «À la...

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  02/12/2012   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I. But de l'auteur. II. Thèse. III. Argumentation.»

«Démontrer que l'expansion impérialiste inhérente au développement capitaliste conduit inévitablement à une confrontation entre les puissances capitalistes et leur sphère d'influence. Les rivalités inter-impérialistes européennes ont accouché de la Première Guerre mondiale. Premier argument : À...»

Catégories