0 réaction
0
réagissez !

Plan détaillé : Le Pouvoir des fables (1678) de La Fontaine

I Une fable originale par sa composition 
     A Un apologue précédé par un discours à M. Barillon
     B Le corps de la fable (à partir du vers 34)

II Une fable originale par son contenu : une réflexion sur la fable et son pouvoir 
     A Un pouvoir présenté comme futile et frivole dans le discours 
     B L'efficacité de la fable apparaît dans le récit  
     C L'originalité de la fable : sa morale 
Résumé du commentaire de texte

La fable est une forme particulière d'apologue. Ce terme désigne, dans l'Antiquité, les textes composés par Esope et ses successeurs. Par la suite, il prend un sens plus général, sans rien perdre de sa définition : un court récit destiné à illustrer un enseignement ou une morale. Au XVIIème siècle, la mode est aux divertissements littéraires dans les salons mondains où l'on se délecte de productions relativement courtes, au style subtil et raffiné. C'est pour cette raison que les fables correspondent bien aux conditions de diffusion des oeuvres à cette époque. Le succès de La fontaine fait de lui l'un des maîtres incontestés de l'apologue.

Plus vendu(s) en littérature

Les mouvements littéraires

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  03/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   8 pages

«Une fiche sur les mouvements littéraires très complète.»

La raison dans l'histoire - Hegel

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  16/07/2008   |  fr   |   .doc   |   14 pages

«A sa mort, Hegel était reconnu comme le philosophe majeur de l'époque en Allemagne. Ses disciples se divisèrent rapidement en hégéliens de droite et de gauche (athéiste), où nombre d'entre eux devinrent des révolutionnaires historiquement très importants avec des figures comme Marx, Engels, Bauer,...»

Derniers documents en littérature

L'Homme prend conscience de lui-même

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  27/01/2015   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I. Conscience. II. Réflexivité. III. Raison.»

«Conscience : faculté que possède l'esprit, permettant de se représenter les choses et les phénomènes extérieurs, comme les sensations, ou intérieur, comme les émotions. Hegel explique la chose suivante : L'Homme se définit par la conscience. Il est conscient d'être dans le monde et il est...»

L'eau et les rêves - Gaston Bachelard : Etude du personnage de La Lorelei

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Dissertation   |  27/01/2015   |  fr   |   .doc   |   4 pages

«I. Le rapport que les deux femmes entretiennent avec la mort. II. Leur posture. III. Leur relation à l'eau, élément violent et mortuaire et pourtant libérateur.»

«Cet essai traite du rapport entre l'élément liquide, les rivières surtout, et l'imagination. Entre la psychanalyse et la philosophie, Bachelard médite sur la notion de beauté de la matière et des éléments. Après avoir traité du feu dans un précédent ouvrage, l'auteur essaye de montrer que l'eau,...»

Catégories
Déjà inscrit
S’inscrire