0 réaction
0
réagissez !

Plan détaillé : Le Pouvoir des fables (1678) de La Fontaine

I Une fable originale par sa composition 
     A Un apologue précédé par un discours à M. Barillon
     B Le corps de la fable (à partir du vers 34)

II Une fable originale par son contenu : une réflexion sur la fable et son pouvoir 
     A Un pouvoir présenté comme futile et frivole dans le discours 
     B L'efficacité de la fable apparaît dans le récit  
     C L'originalité de la fable : sa morale 
Résumé du commentaire de texte

La fable est une forme particulière d'apologue. Ce terme désigne, dans l'Antiquité, les textes composés par Esope et ses successeurs. Par la suite, il prend un sens plus général, sans rien perdre de sa définition : un court récit destiné à illustrer un enseignement ou une morale. Au XVIIème siècle, la mode est aux divertissements littéraires dans les salons mondains où l'on se délecte de productions relativement courtes, au style subtil et raffiné. C'est pour cette raison que les fables correspondent bien aux conditions de diffusion des oeuvres à cette époque. Le succès de La Fontaine fait de lui l'un des maîtres incontestés de l'apologue.

Plus vendu(s) en littérature

Les mouvements littéraires

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  03/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   8 pages

«Une fiche sur les mouvements littéraires très complète.»

L'expansion impérialiste, facteur décisif sur le chemin de la première guerre mondiale» et «À la...

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  02/12/2012   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I. But de l'auteur. II. Thèse. III. Argumentation.»

«Démontrer que l'expansion impérialiste inhérente au développement capitaliste conduit inévitablement à une confrontation entre les puissances capitalistes et leur sphère d'influence. Les rivalités inter-impérialistes européennes ont accouché de la Première Guerre mondiale. Premier argument : À...»

Derniers documents en littérature

Naissance de la notion d'auteur

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  01/03/2015   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I. Les jeux de la Renaissance. II. Naissance de l'écrivain classique.»

«Le critique revient sur le fameux exemple du Prologue de Rabelais dans Gargantua où il nie d'une façon ironique la responsabilité de l'auteur, il la jette même sur le lecteur qui désormais est libre dans sa façon de comprendre l'allégorie du texte....»

L'auteur : entre mort et fonction

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  01/03/2015   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I. Mort et résurrection de l'auteur. II. La fonction auteur. III. Quelques textes phares.»

«En abordant l'une des questions les plus emblématiques en littérature, à savoir la notion d'auteur, Compagnon insiste sur la notion d'intention, c'est à dire sur « le rapport que l'on suppose entre le texte et son auteur, sur la responsabilité que l'on attribue à l'auteur sur le sens du texte et...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire