Informations sur l'auteur

Etudiante
Niveau
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Nancy 2

Informations sur le doc

Date de publication
16/09/2011
Date de mise à jour
16/09/2011
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
13 pages
Niveau
Téléchargé
1 fois
Validé par
le comité Dacodoc.fr
0 réaction
0
réagissez !

Résumé par chapitre de L'étranger - Ambert Camus

I. Première partie
A. Chapitre 1
B. Chapitre 2
C. Chapitre 3
D. Chapitre 4
E. Chapitre 5
F. Chapitre 6

II. Deuxième partie
A. Chapitre 1
B. Chapitre 2
C. Chapitre 3
D. Chapitre 4
E. Chapitre 5

Meursault, jeune employé de bureau habitant Alger, reçoit un télégramme de l'asile de vieillards de Marengo lui annonçant la mort de sa mère. Il demande alors à son patron deux jours de congés mais celui-ci n'est pas très enthousiaste. Il lui accorde tout de même. Il part alors pour l'enterrement en autobus dans lequel il a très chaud, et à pied car l'asile est à 2km du village.

[...] Chapitre 6 : Le dimanche, Meursault a du mal à se lever. Quand Marie l'éveille, il se sent mal à l'aise. Ils s'apprêtèrent à partir avec Raymond. La veille, Meursault a témoigné que la fille avait manqué à Raymond, et ce dernier s'en tira avec un avertissement. Raymond descendit les escaliers très heureux, puis il voit en face d'eux un groupe d'arabes qui les regardaient et parmi eux il y avait le type de Raymond. Mais c'est désormais une histoire finie Ils prennent l'autobus pour aller jusqu'à la plage et Meursault vit que Marie plaisait à Raymond mais elle ne disait rien, elle riait juste de temps en temps. [...]


[...] Il lui demanda si Meursault voulait sortir avec lui. Il accepta, et il accepta aussi de lui servir de témoin parce qu'il fallait juste dire que la femme lui avait manqué de respect. Ils sont sortit tout les deux, ils ont joué au billard, Meursault a perdu et il refusa d'aller au bordel car il n'aimait pas ça. Raymond lui dit qu'il était content d'avoir puni sa maîtresse. Meursault le trouvait gentil et pensa que c'était un bon moment. Puis quand ils rentraient, ils ont vu Salamano qui regardait partout, il cherchait quelque chose : son chien, il s'était enfui. [...]


[...] Le plus dur pour Meursault c'est qu'il avait encore des réactions d'homme libre comme l'envie d'aller se baigner à la mer. Puis il n'eût plus que des pensées de prisonnier. Et il se rendit compte que ce que disait sa mère était vrai : on finissait pas s'habituer à tout. Meursault avoue que ce qui lui manque le plus c'est les femmes. Il finit par sympathiser avec le gardien-chef qui accompagnait à l'heure des repas le garçon de cuisine. Il lui expliqua que le manque de femmes était le principal manque chez les détenus. [...]


[...] Lui aussi trouvait que c'était triste l'histoire de Salamano et de son chien. Ils montèrent ensemble et alors qu'il allait le quitter, Raymond l'invita à manger chez lui du boudin et boire du vin. Raymond remit un vieux pansement sale sur sa main droite. Il expliqua que c'était type qui lui cherchait des histoire Raymond lui dit qu'il était pas méchant mais qu'il était vif. L'homme lui a demander de descendre du tram si il était un homme. Il a voulu le calmer mais il lui a dit qu'il n'était pas un homme. [...]


[...] Ils retournèrent dans l'eau, et il eût envie d'elle. Le déjeuner terminer, il est encore tôt (11h30) mais pour Masson, l'heure du déjeuner, c'est l'heure quand on a faim. Les trois hommes décidèrent d'aller se promener sur la plage pendant que les femmes font la sieste et la vaisselle. Le soleil tapait fort et Masson et Raymond parlèrent de gens que Meursault ne connait pas. Il comprit qu'ils se connaissait depuis longtemps et qu'il avaient même vécu ensemble. Soudain ils virent 2 arabes en face d'eux. [...]

...

Plus vendu(s) en littérature

La croisade de la liberté - Bertrand Solet

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  21/10/2013   |  fr   |   .pdf   |   11 pages

«I. Sur la paille d'un cachot. II. Départ pour la Croisade. III. Tentative d'assassinat. IV. La joute. V. Une très belle rencontre. VI. Première bataille. VII. Le désert de la soif. VIII. Deux jours près d'Antioche. IX. Margalia d'Edesse. X. La mort de Thoros. XI. Les ribauds en action. XII....»

«Ce roman historique qui se déroule en plein coeur du moyen-âge, avec pour toile de fond la première Croisade, verra le jeune Gauthier accusé du meurtre de son meilleur ami, partir pour la Terre Sainte en échange de sa grâce. Nous le suivrons sur la route qui mène à Jérusalem. Le jeune homme y...»

Commentaire littéraire, "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" - Olympe de...

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  22/11/2011   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«I- Une situation d'énonciation polémique. A- Une situation d'énonciation apparente. B- Puis sa disparition. II- L'argumentation de l'auteur. A- Les mouvements du texte. B- Les arguments d'Olympe de Gouges.»

«L'auteur de Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est Olympe de Gouges, elle est née en 1748 et est morte en 1793. C'est une femme de lettre qui a pris position pour l'égalité des droits et qui fut l'une des premières féministes françaises, malheureusement cela la conduisit à...»

Derniers documents en littérature

Andromaque - Racine - : analyse des vers 311-357

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  16/04/2014   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«I. Situer. II. Découper. III. Analyser. IV. Conclusion.»

«L'extrait que je vais analyser se trouve aux vers 311 à 357, à la scène 4 du 1er acte de la pièce de théâtre Andromaque, écrite par Racine. Andromaque est la femme d'Hector, le chef des Troyens, qui s'est fait tué par le père de Pyrrhus (roi des Grecs). Le fils d'Andromaque, Astyanax, et retenu par...»

Ô souvenir ! Printemps ! Aurore ! - Livre 4 des Contemplations - Victor Hugo

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  14/04/2014   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«I. Présentation temps/lieu (V. 1 à 9). II. Le matin (v.9 à 20). III. La rencontre (v20.à 28). IV. Un retour en famille (V.29 à 36). V. Hugo écrivain (v.36 à 40).»

«Le Livre 4 des Contemplation de Victor Hugo est entièrement dédié à sa fille Léopoldine morte noyé dans la Seine en 1843. Le poème « Ô souvenir ! Printemps ! Aurore ! » (p.287 du livre) est daté de 3 ans jour pour jour après le tragique événement. C'est une évocation heureuse de Léopoldine petit...»

Concours Dacodoc !

Grâce à Dacodoc, c'est 5 000€ de gains à gagner !

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !
Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire