0 réaction
0
réagissez !

Wolfgang Amadeus Mozart

Résumé de la fiche

Document: wolfgang amadeus mozart, mini exposé de 2 pages

Extrait: wolfgang amadeus mozart meurt le 5 décembre, laissant son requiem inachevé(il sera terminé à la demande de Constanze par un de ses élèves, Franz Xavier Süssmayer). Sa dépouille est enterrée au cimetière St Marx dans la banlieue de Vienne, dans une fosse communale, en accord avec les décrets de l'empereur Joseph II. Le mystère demeure cependant sur l'endroit exact de sa tombe à Vienne et des examens d'ADN sont actuellement menés pour déterminer l'authenticité du corps retrouvé

[...] Wolfgang Amadeus Mozart Wolfgang Amadeus Mozart est né le 27 Janvier 1756 à Salsbourg. Il est baptisé Joannes Chrysost[omus] Wolfgangus Theophilus. Theophilus signifiant «aimé des dieux» et a pour équivalents allemand (Gottlieb) , italien (Amédéo) et latin (Amadeus). Son père, Léopold Mozart, lui même musicien (compositeur et violoniste) se charge de son éducation musicale. Dès l'âge de trois ans, Wolfgang Amadeus Mozart pianote sur le clavecin de sa soeur pour "chercher les notes qui s'aiment". Il manifeste une étonnante faculté de concentration, de mémoire, des dons musicaux remarquables et une justesse d'oreille absolue. [...]


[...] Wolfgang Amadeus Mozart poursuit ses études musicales avec Haydn et compose plusieurs opéras. De 1769 à 1773, il fait trois voyages en Italie qui influencent également ses compositions : il y étudie notamment l'Opéra. En il remplit les fonctions de premier violon jusqu'en 1781, date à laquelle il quitte son service, lassé de ses relations conflictuelles avec l'archevèque de Salsbourg. Wolfgang Amadeus Mozart s'installe à Vienne pensant y vivre de ses compositions, mais il mène alors une existence précaire, devant donner des leçons pour vivre, ses talents n'étant pas mieux reconnus par les empereurs qui se succèdent. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Le siècle des Lumières

 Philosophie & littérature   |  Culture générale & philosophie   |  Fiche   |  23/04/2009   |  fr   |   .doc   |   31 pages

«Document: Cours de français de 33 pages sur le siècle des lumières, très complet, niveau première ou terminale Extrait: Avant l'apparition de l'Encyclopédie qui est la source des 'lumières', le peuple français était profondément influencé par la religion chrétienne et plus...»

La symphonie nº41 "Jupiter", Wolfgang Amadeus Mozart

 Arts & média   |  Musique & danse   |  Commentaire d'oeuvre   |  02/03/2010   |  fr   |   .doc   |   11 pages

«Mouvement. Do Majeur. Allegro vivace. Fa Majeur. Andante Cantabile. Do Majeur. Menuet. Allegretto. Do Majeur. Molto allegro.»

«C'est l'époque des Lumières, familiarisé dès l'enfance avec la mort, Mozart en a accepté tous triomphes. Fidèle à l'idéal des Lumières qui était de s'émanciper, d'acquérir une discipline sans faille, une civilité et un esprit aristocratique, Mozart a sans relâche cherché à exprimer les tréfonds de...»

Plus vendu(s) en musique et danse

Production et subvention d'un spectacle : Etude de cas, le ballet flamenco "EN EL CAMINO DEL...

 Arts & média   |  Musique & danse   |  Étude de cas   |  25/10/2011   |  fr   |   .doc   |   8 pages

«I. LE COUT DE PRODUCTION DU SPECTACLE. A. Les artistes. B. Costumes. C. Lumière. D. Producteur. II. Taux de fréquentation du spectacle.»

«Les artistes et les techniciens du spectacle sont la plupart du temps engagés en tant que salariés sur la base de contrat de travail à durée déterminée : leur prestation est temporaire. Ces conditions d'engagement les amènent à alterner des périodes d'emploi et des périodes non travaillées de...»

La musique classique n'est-elle réservée qu'à une élite ?

 Arts & média   |  Musique & danse   |  Dissertation   |  05/04/2012   |  fr   |   .odt   |   5 pages

«I. En quoi la musique classique semble-t-elle inaccessible, réservée à une élite ?. II. Selon Jacques Drillon, critique musical au Nouvel Observateur, « la musique classique se meurt ». Mais qu'en est-il réellement ?. III. Dès lors, que peut-il être fait pour casser cette image élitiste qu'a la...»

«Même si la musique classique est un formidable vecteur d'émotion et de plaisir, elle est pourtant trop souvent considérée comme inaccessible, réservée à une élite ou inabordable sans une connaissance préalable de son histoire et de ses codes. C'est d'ailleurs en partie pour cela qu'elle est souvent...»

Catégories
Participez !
Déjà inscrit
S’inscrire